Publié dans Sport

Football féminin - Championnat national - Elite La compétition reprend ses droits

Publié le vendredi, 03 mai 2019

Le coup d’envoi de la troisième phase du championnat  national du football féminin Elite reprendra ce lundi 6 mai et ce, jusqu’au 18 mai sur le terrain synthétique du Centre technique national de  Carion. Cette joute servira de détection des joueuses susceptibles de former l’ossature de l’équipe nationale, en vue du Cosafa au mois de septembre. Pour rappel, la deuxième phase de ce grand rendez-vous du football féminin remonte au mois de juillet 2018.Le tirage au sort de cette troisième phase a eu lieu, hier, au siège de la Fédération malagasy de football. Le match d’ouverture mettra aux prises l’As Comato Atsimo Andrefana et l’Asot Analamanga, tandis que le match de clôture de ce lundi opposera le SOM Boeny et l’Ac SabNam. Selon la formule de compétition, l’équipe qui engrange le plus de points, durant les trois phases, sera sacrée champion de Madagascar en titre 2018. Et la saison 2019 va, en outre, débuter au mois de juillet.


Au classement provisoire, à l’issue de la dernière phase,  c’est l’ASKAM Itasy qui mène avec 35 points sur le compteur, suivi de près par l’AS SabNam avec 34 points et l’Asot Analamanga 16 points. Rien n’est encore joué pour le titre car durant cette troisième et dernière phase, toutes les équipes vont devoir s’affronter de nouveau. C’est l’occassion pour les autres équipes de rattraper le temps perdu car il reste encore 21 points à gagner.
Déjà, le Comité de normalisation de la Fédération malagasy de football, d’aligner l’équipe féminine et les U17 garçons. « Les dates de compétition prévues en Afrique du Sud coïncident avec le championnat national, et c’est la raison de notre retrait afin ne pas être parmi les participants », relate Attalah Béatrice, président dudit comité hier.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff