Publié dans Sport

Sport mécanique - Rallye Yacco Visca Power - Et de deux pour le duo Randrianarivony

Publié le lundi, 17 juin 2019

Amoché à l’arrivée mais l’essentiel est là. La victoire. L’équipage des deux frères Ando et Rivo Randrianarivony vient de gagner sa deuxième victoire de la saison, à l’issue de la troisième manche du championnat de Madagascar de rallye 2019. Déjà vainqueur de la première manche du rallye de la saison lors du rallye Motul d’Antsirabe, en avril dernier, il s’agit de la deuxième victoire de l’équipage Ando et Rivo Randrianarivony du club Fmmsam, sur une Subaru Impreza, le weekend passé lors du Rallye Yacco Visca Power.

 

L’équipage revient de loin malgré la sortie de route qui a fini sur un tonneau spectaculaire. Mais les champions du jour ont trouvé les ressources nécessaires pour renverser la tendance  durant les deux dernières journées. De retour sur la route dimanche, ils ont attaqué tous les Es et bouclé la course en 1h 56 mn 41s.

Les vainqueurs de la deuxième manche ont fini deuxième du classement général. Le duo Razakaboana, sur une autre Subaru Impreza M12 pendant les trois journées, finit par être récompensé. L’équipage a déjà pris la place du leader durant la deuxième journée de course. Cet équipage de l’Asacm a fait honneur à son club, organisateur de la course terminant deuxième avec un retard d’une minute (1h 57 mn 21, 7 s). Sur les 35 équipages au départ, seuls 14 ont franchi la ligne d’arrivée. Le champion de Madagascar en titre, Tahiana Razafinjoelina, a complété le podium avec Mijoro comme copilote avec son Subaru Impreza M12.

Le club Tasamm a fixé le prochain rendez-vous du 11 au 13 juillet dans la Région Haute Matsiatra.

E.F.

Fil infos

  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés
  • Fonds routier - Rencontre entre le Président et les entrepreneurs impayés 
  • Déchéance du Président de la République - La HCC renvoie l’Opposition à ses études
Pub droite 1

Editorial

  • Bilan mitigé !
    L’heure du bilan sonne. Le mandat de cinq ans des membres du Conseil pour le fampihavanana malagasy (CFM) tire à sa fin. Présidé dans un premier temps par le feu Général Charles Rabotoarison, Maka Alphonse prend le relais. La mission essentielle consiste à mettre en œuvre le « processus de réconciliation nationale » de telle manière que les blessures laissées par les crises, notamment à partir de 2002, soient guéries et par la suite instaurer un climat d’apaisement pour asseoir enfin l’unité nationale. Une noble mission à laquelle tout dirigeant politique sérieux et tout concitoyen responsable doivent assumer.

A bout portant

AutoDiff