Publié dans Sport

Sport mécanique - Rallye Yacco Visca Power - Et de deux pour le duo Randrianarivony

Publié le lundi, 17 juin 2019

Amoché à l’arrivée mais l’essentiel est là. La victoire. L’équipage des deux frères Ando et Rivo Randrianarivony vient de gagner sa deuxième victoire de la saison, à l’issue de la troisième manche du championnat de Madagascar de rallye 2019. Déjà vainqueur de la première manche du rallye de la saison lors du rallye Motul d’Antsirabe, en avril dernier, il s’agit de la deuxième victoire de l’équipage Ando et Rivo Randrianarivony du club Fmmsam, sur une Subaru Impreza, le weekend passé lors du Rallye Yacco Visca Power.

 

L’équipage revient de loin malgré la sortie de route qui a fini sur un tonneau spectaculaire. Mais les champions du jour ont trouvé les ressources nécessaires pour renverser la tendance  durant les deux dernières journées. De retour sur la route dimanche, ils ont attaqué tous les Es et bouclé la course en 1h 56 mn 41s.

Les vainqueurs de la deuxième manche ont fini deuxième du classement général. Le duo Razakaboana, sur une autre Subaru Impreza M12 pendant les trois journées, finit par être récompensé. L’équipage a déjà pris la place du leader durant la deuxième journée de course. Cet équipage de l’Asacm a fait honneur à son club, organisateur de la course terminant deuxième avec un retard d’une minute (1h 57 mn 21, 7 s). Sur les 35 équipages au départ, seuls 14 ont franchi la ligne d’arrivée. Le champion de Madagascar en titre, Tahiana Razafinjoelina, a complété le podium avec Mijoro comme copilote avec son Subaru Impreza M12.

Le club Tasamm a fixé le prochain rendez-vous du 11 au 13 juillet dans la Région Haute Matsiatra.

E.F.

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff