Publié dans Sport

Xèmes Jeux des Iles - Le Président Rajoelina à la cérémonie d’ouverture

Publié le vendredi, 19 juillet 2019

Les Jeux sont officiellement ouverts. Le vendredi 19 juillet, le coup d'envoi des JIOI 2019 a été officiellement donné lors de la cérémonie d'ouverture. Après le défilé des différentes délégations, des discours en faveur de la fraternité entre les îles ont été prononcées. Malgré la pluie, la fanfare s'est mise en marche et la délégation malagasy suivis avec en tête de file le chef de mission Rosa Rakotozafy et Eric Andriatsitohaina porte-drapeau et haltérophile champion d'Afrique, par derrière les « Zaza Kanto » et tous les athlètes. Le président par intérim de la République de Maurice a proclamé ouverte la dixième édition des Jeux des Iles. "Vive la fraternité entre toutes les îles de l'océan Indien !", s'exclame le ministre des Sports de Maurice, Stéphane Toussaint. La cérémonie s'est clôturée par l’allumage de la flamme des Jeux par deux sportifs mauriciens, Marilo Harisson et Eric Milazar, ainsi qu’un grandiose feu d'artifice.


Le Président de la République malagasy Andry Rajoelina a fait le déplacement à Maurice pour honorer de sa présence la cérémonie d'ouverture des Xèmes Jeux des Îles de l'océan Indien et soutenir la candidature de Madagascar pour l'édition 2023. Le nom du pays organisateur sera connu le dimanche 28 juillet. A noter que  Madagascar, Maldives et Comores ont manifesté leur enthousiasme pour l'organisation de la 10e édition.
Plus tôt dans la journée, le feu des jeux à fait le tour de l'île tandis que les compétitions continuaient.
 Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff