Publié dans Sport

Golf - MCB Tour Championship - Le club du Rova, arène des légendes mondiales !

Publié le jeudi, 14 novembre 2019

Du 26 novembre au 1er décembre, Madagascar accueillera pour la première fois de l’histoire du golf Malagasy le tournoi International MCB Tour Championship au Golf du Rova à Andakana. Madagascar sera ainsi sous le feu des projecteurs pendant trois jours de compétition, en tant que nouvelle destination dans la région de l’océan Indien de ce circuit mondial. Ce tournoi entre dans l’une des étapes de la phase finale du Staysure Tour, plus connu sous le nom d’European Senior Tour, auparavant. Il réunira 48 joueurs provenant des quatre coins du monde, de France, des Etats-Unis, de l’Angleterre et d’Australie. C’est un circuit professionnel des golfeurs de plus de 50 ans. Des grands joueurs de renommée internationale, des anciens capitaines de Ryder Cup, des vainqueurs de tournois majeurs feront le déplacement et fouleront pour la première fois le sol national et joueront sur le parcours du  golf du Rova, Andakana.  Le milieu golfique malagasy ne sera représenté à ce tournoi que par un golfeur. Il s’agit de Jean Baptiste Ramarozatovo, plus connu sous le sobriquet de Jean Bà, le seul joueur professionnel malagasy à avoir répondu aux critères de participation. Le grand public pourra assister à ces trois journées de franche explication à l’international Golf club du Rova, a  précisé Marc Farry, promoteur du tournoi et ancien numéro un français, lors de la présentation officielle de l’événement hier à Ivandry.  Et lui de continuer « qu’une équipe de Canal Plus sera en déplacement à Madagascar pour faire du reportage et assurer la diffusion du tournoi qui sera suivi par 2 milliards de téléspectateurs dans le monde. Une occasion aussi de faire connaître Madagascar ».

Quant au président du Golf du Rova, Sylvain Rabetsaroana, il s’est dit émerveillé par la tenue de ce tournoi d’envergure à Madagascar.  « Il y a encore un an, l’organisation de ce tournoi était encore un  rêve impénétrable pour Madagascar. Maintenant,  elle est devenue une réalité. J’espère qu’un jour, Madagascar accueillera un circuit mondial. Ce sera bénéfique pour notre pays et aura un impact positif au tourisme malagasy », avance l’un des anciens ténors du golf malagasy qui n’a pas omis de remercier Raoul Gufflet, directeur exécutif de la MCB, Ranaivo Andrianasolo,  président de la Fédération nationale, et évidemment  Marc Farry Production.  Bref, ceux qui, avec Sylvain Rabetsaroana, ont concrétisé ce rêve des amateurs de golf malagasy d’assister  à une compétition des  légendes mondiales. Après Madagascar, les golfeurs mettront le Cap à Praslin aux Seychelles du 3 au 7 décembre et pour finir à l’Ile Maurice du 8 au 16 décembre.  La Grande île abritera les trois années à venir le MCB Championship dont la seconde édition est prévue se dérouler au Golf Azura Foulpointe.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff