Publié dans Sport

Golf - MCB Tour Championship - Le club du Rova, arène des légendes mondiales !

Publié le jeudi, 14 novembre 2019

Du 26 novembre au 1er décembre, Madagascar accueillera pour la première fois de l’histoire du golf Malagasy le tournoi International MCB Tour Championship au Golf du Rova à Andakana. Madagascar sera ainsi sous le feu des projecteurs pendant trois jours de compétition, en tant que nouvelle destination dans la région de l’océan Indien de ce circuit mondial. Ce tournoi entre dans l’une des étapes de la phase finale du Staysure Tour, plus connu sous le nom d’European Senior Tour, auparavant. Il réunira 48 joueurs provenant des quatre coins du monde, de France, des Etats-Unis, de l’Angleterre et d’Australie. C’est un circuit professionnel des golfeurs de plus de 50 ans. Des grands joueurs de renommée internationale, des anciens capitaines de Ryder Cup, des vainqueurs de tournois majeurs feront le déplacement et fouleront pour la première fois le sol national et joueront sur le parcours du  golf du Rova, Andakana.  Le milieu golfique malagasy ne sera représenté à ce tournoi que par un golfeur. Il s’agit de Jean Baptiste Ramarozatovo, plus connu sous le sobriquet de Jean Bà, le seul joueur professionnel malagasy à avoir répondu aux critères de participation. Le grand public pourra assister à ces trois journées de franche explication à l’international Golf club du Rova, a  précisé Marc Farry, promoteur du tournoi et ancien numéro un français, lors de la présentation officielle de l’événement hier à Ivandry.  Et lui de continuer « qu’une équipe de Canal Plus sera en déplacement à Madagascar pour faire du reportage et assurer la diffusion du tournoi qui sera suivi par 2 milliards de téléspectateurs dans le monde. Une occasion aussi de faire connaître Madagascar ».

Quant au président du Golf du Rova, Sylvain Rabetsaroana, il s’est dit émerveillé par la tenue de ce tournoi d’envergure à Madagascar.  « Il y a encore un an, l’organisation de ce tournoi était encore un  rêve impénétrable pour Madagascar. Maintenant,  elle est devenue une réalité. J’espère qu’un jour, Madagascar accueillera un circuit mondial. Ce sera bénéfique pour notre pays et aura un impact positif au tourisme malagasy », avance l’un des anciens ténors du golf malagasy qui n’a pas omis de remercier Raoul Gufflet, directeur exécutif de la MCB, Ranaivo Andrianasolo,  président de la Fédération nationale, et évidemment  Marc Farry Production.  Bref, ceux qui, avec Sylvain Rabetsaroana, ont concrétisé ce rêve des amateurs de golf malagasy d’assister  à une compétition des  légendes mondiales. Après Madagascar, les golfeurs mettront le Cap à Praslin aux Seychelles du 3 au 7 décembre et pour finir à l’Ile Maurice du 8 au 16 décembre.  La Grande île abritera les trois années à venir le MCB Championship dont la seconde édition est prévue se dérouler au Golf Azura Foulpointe.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff