Publié dans Sport

Handisport-CCCHOI 19ème édition - 140 délégations dans nos murs

Publié le lundi, 02 décembre 2019

A partir de ce jour, Madagascar est le pays hôte de la Coupe des Clubs Champions Handisport de l’Océan Indien (CCCHOI) 19e  édition. L’évènement s’étalera du 3 au 8 décembre.  Une grande première dans l’histoire du handisport, grâce à une collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, la compétition se déroulera au Palais des sports de Mahamasina. Et cela, après quatre éditions que Madagascar a organisées dans la discipline.  C’est un des aspects qui prouve que l’Etat malagasy ne minimise aucune discipline sportive afin de donner au sport la place qu’il mérite et un  vecteur  de fierté nationale.

 

« Le handisport est toujours mis à l’écart. Pourtant, comme les  personnes valides, nous aussi nous contribuons considérablement au développement tant du sport que pour celui économique de notre pays. Bon nombre de gens confondent encore que handicap rime avec mendicité. Le handisport est souvent amoindri. Détrompez- vous, le handisport malagasy remporte aussi des médailles dans les compétitions internationales. Mais personne ne veut nous venir en aide vu cette image qu’on laisse transparaître. Aussi, personne ne veut nous aider », regrette, Patrice Raoul, président d'honneur du Madagascar paralampic committee (MPC).

A noter que cette compétition indianocéanique entre dans la célébration de la journée mondiale des personnes handicapées, célébrée le 3 décembre à travers le monde. Pour Madagascar, la célébration nationale aura lieu à Ihosy. La CCCHOI se déroule au cours de la semaine de célébration de la région car quatre pays composés de 140 délégations en découdront durant la joute. Les pays concernés sont les Iles Comores, l’Ile de La Réunion, l’Ile Maurice et Madagascar, pays hôte. Trois sites abriteront les compétitions. Le basket-ball sur fauteuil se disputera au Palais des sports de Mahamasina, la pétanque au CBT Mahamasina : double hommes et dames, catégorie physique et sourd et enfin, le tennis sur fauteuil au gymnase de l’ANS Ampefiloha.

Madagascar sera représenté par le club Fanantenana Atsimo Andrefana et le CosaP Analamanga pour le basketball. En tennis, PHSPro Betsiboka et CosaP Analamanga seront nos porte-fanions. Pour la discipline pétanque, catégorie  physique, ce sera l’AscuPSH Analamanga et Vakinankaratra pour les hommes et Vakinankaratra et Atsinanana pour les dames. Quant à la catégorie sourd, l’Asa Analamanga et le club ASAM Atsinanana défendront les couleurs malagasy.

Pour rappel, la CCCHOI entre également dans la célébration du 30e anniversaire du Mouvement Handisport à Madagascar. Actuellement, il regroupe 7 ligues et 900 athlètes dans toute l’île.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff