Culture

Média - Ikotoniaina tire sa révérence

Publié le jeudi, 13 octobre 2016
Depuis quelques jours à peine, Ikotoniaina a été hospitalisé pour la deuxième fois. Il a fait une rechute, malgré le traitement qu’il a suivi. Il a succombé hier, des suites d’un cancer de sang. Il a été connu dans la célèbre émission de la Tv Plus Madagascar, intitulée « Misy raha la terre » dont il a été le chroniqueur.

« Kopi kôlé » - Le sacre à Olombelo Ricky

Publié le lundi, 10 octobre 2016
Le rideau est tombé sur la quatrième édition du concours de chants et à la fois de téléréalité « Kopi kôlé ». Au terme de quelques semaines de dure épreuve, c’est le « Kopi kôlé » d’Olombelo Ricky, Mamiarinaivo Anjarasoa, qui a remporté la victoire lors de la finale tenue hier au Coliseum d’Antsonjombe, plein comme un œuf. Pour la catégorie Francophonie, le titre revient à Rovatiana Onie Fabienne qui a imité  Mireille Mathieu. 
Chaque année, le Salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation ou Sihra, accueille de nombreux visiteurs professionnels dont 25 450 internationaux de 135 pays et 19 715 chefs. Durant cet évènement incontournable de la gastronomie se tiendra le concours « International catering cup » ou coupe du monde des traiteurs (ICC).
Rainandriamampandry et Hagamainty sont issus d’une même famille royale  de l’Imerina, qui a régné à Andafiavaratra, puis à Ilafy. Le 15 octobre 1896,  le  Général, ministre malagasy, Rainandriamampandry fut fusillé à Antsahamanitra  avec le prince Ratsimamanga qui est l’oncle de la reine Ranavalona III. Ils ont  été accusés d’être l’âme de la révolte des « Menalamba ».
La grande finale de l’émission de téléréalité « Kopi kôlé » aura lieu ce dimanche 09 Octobre 2016 Coliseum d’Antsonjombe à partir de 13h 30. Pour la catégorie « Standard », le gagnant de cette édition aura le privilège de voyager à Singapour durant 7 jours, et sera accompagné de son artiste imité.
« Un divertissement offert à un public et une levée de fonds pour aider les enfants de la rue de Toamasina », telle est la devise de l’association Bogota Tamaga. Chaque année, elle organise un spectacle  pour aider les enfants issus des familles défavorisées de cette région. 
La M3 Tv/Fm à Mahajanga souffle ses 17 bougies. Sur ce, ce mois d’octobre est dédié entièrement à cette célébration. Diverses activités culturelles et sportives se tiendront dans cette région dont des sports marginaux comme le « body building » et l’« haltérophilie ».

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff