Culture

Groupe Sammy Rastafanahy - Délaissé par son chef

Publié le mercredi, 05 octobre 2016
 Cela fait plusieurs jours que le grand maître du reggae et du « bà gasy », en l’occurrence Sammy Rastafanahy, est hospitalisé au Centre hospitalier universitaire  PZaGa Androva, Mahajanga. D’après son médecin, il souffre de diabète et d’inflammation du cœur. Le mardi 27 septembre dernier, le chanteur aurait été victime d’un malaise respiratoire, selon son épouse et a dû être transporté rapidement dans le service d’urgence d’Androva.
Une occasion de redécouvrir les œuvres d’Om-Gui et sa vie. « Tsiaro ho an’i Om-Gui » est le thème de cette journée portes ouvertes qui se tient depuis hier au Centre culturel « Tahala Rarihasina » à Analakely. Une vingtaine de tableaux, d’œuvres et d’affiches de ce grand artiste malagasy y sont présentés. On y trouve aussi des photos depuis son enfance, ainsi que les instruments qu’il utilise lors des spectacles du groupe « Ny Ainga ».
Bouleversés par la propagation de la nouvelle technologie et les réalisations,  beaucoup de jeunes et de nouveaux bacheliers cherchent actuellement une formation en pointe sur les nouveaux modes de traitement de l’information et adaptée aux nouveaux supports. Pour relever ce défi, l’Ecole supérieure en multimédia ou Esm, sise à Ampandrana, a décidé de dispenser une formation professionnelle pour eux. 
Les demi-finales du concours de téléréalité  « Kopi kôlé » ont rassemblé samedi dernier un public nombreux, attentif et chaleureux. La compétition a connu un somptueux moment avec 19 candidats. Après des prestations qui ont ravi les jurés et ébloui tout le monde, les demi-finalistes ont bien l’intention de tout donner pour cette avant-dernière soirée de compétition…
C’est parti pour les 14 jours du Festival international de jazz à Madagascar. L’ouverture officielle de la 27ème édition de l’événement s’est tenue samedi dernier au stade de verdure d’Antsahamanitra. Une ambiance de folie a régné durant les quelques heures du spectacle. Le lauréat du tremplin « Madajazzcar 2015 », le groupe  « Tower » a commencé le spectacle avec de superbes compositions. Puis, il a été suivi par le saxophoniste Kevin Mirija qui a fait chauffer le stade en faisant chanter le public.
Ce jour est célébré pour la 6e Journée mondiale du volontariat français. Sur ce, une journée portes ouvertes sur l’engagement de France Volontaire à Madagascar, ses actions et les structures de cette plateforme aura lieu ce jour à l’Alliance française d’Antananarivo (Aft). Dans la matinée, une visite du village associatif s’y tiendra, suivie d’une table ronde dont le thème sera axé sur la jeunesse, le volontariat et la cohésion sociale, dans l’après-midi.
Aucun ne peut pas échapper à la nouvelle technologie. Prochainement, l’Imprimerie luthérienne deviendra un éditeur numérique. Pourtant, elle ne cesse d’imprimer des livres en version papier. Hier, la maison d’édition a inauguré une nouvelle machine de presse « Offset, Speed master 74 ». Il s’agit d’un nouveau matériel qui est dédié à l’impression de la bible seulement. Cette machine sera utilisée pour assister à l’ancienne « Print master 74 » qui a été en usage depuis 2007. Le nouveau président de l’Eglise luthérienne de Madagascar, le pasteur Davida Rakotonirina, a honoré de sa présence cette cérémonie.

Fil infos

  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès
  • Vague de limogeage à la JIRAMA - La Direction générale fait fausse route
  • Mairie d'Antananarivo - Des sénateurs appellent à voter pour Naina Andriantsitohaina
  • Accident mortel de la circulation - Le MD automatique, une aberration
  • Corruption et détournements - Un ministre de la Transition et deux ministres HVM devant la Haute Cour de Justice
  • Naina Andriantsitohaina - « Il est temps de penser à la population »
  • Problème d’électricité et de distribution d’eau - Ras-le-bol de la population
  • Andry Rajoelina à Morondava - Réouverture imminente de la SUCOMA

La Une

Editorial

  • Corporatisme et impunité
    Lors de la « Concertation nationale des grands responsables de la Police nationale tenue à Ivato (CCI) le 20 août 2019, le Premier ministre Ntsay Christian sort de ses gonds. D’habitude conciliant dans ses interventions publiques, le Chef du Gouvernement n’a pas pu retenir la colère face à la défense exclusive et parfois aveugle des intérêts professionnels constatée au sein de la Police nationale. Ntsay a tapé sur la table ! Il dénonce le comportement corporatiste qui frise l’impunité dans les rangs des Forces de l’ordre.Néanmoins, le scélérat geste le moins que l’on puisse dire de la Police nationale n’est seulement le fait de cette unité des Forces de l’Ordre, le regrettable comportement s’enregistre malheureusement aussi chez d’autres Corps de métier et qui s’apparente à une tendance généralisée à asseoir l’impunité en tant que système. De l’immunité parlementaire. Les largesses que la Loi fondamentale donne jouissance à un parlementaire préoccupent le citoyen…

A bout portant

AutoDiff