Culture

Omguy - Un homme de cœur

Publié le mardi, 07 juin 2016
Omguy ou Rabesaiky Guillaume Marie de son vrai nom n’est plus à présenter dans le monde de la musique et littérature malagasy. Auteur, compositeur et interprète, il est membre de l’Association « Faribolana Sandratra ». Ainsi, il est le directeur de cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et ancien parlementaire d’Ambohimahasoa, Fianarantsoa. La disparition soudaine de ce monument vivant de la chanson malagasy et cet homme de cœur a bouleversé plus d’un.

Mahamasina - La musique « underground » a conquis les fans

Publié le lundi, 06 juin 2016
Les planches du Palais des Sports et celui du Stade annexe de Mahamasina ont vibré hier soir. Deux grandes pointures de la musique « underground » sont montées sur scène et au même moment : Tselatra et Apost d’une part et Raboussa de l’autre. 

Rija Rasolondraibe - Une salle pleine à craquer

Publié le lundi, 06 juin 2016
Une passion commune pour la musique bien sûr, mais avant tout une soif authentique de dire leur foi et de chanter la gloire du Seigneur. Tel a été le mot d’ordre du spectacle qui a eu lieu vendredi dernier au Palais de sports de Mahamasina avec Rija Rasolondraibe.

« Momota dans Balita et la princesse ».

Publié le vendredi, 03 juin 2016
Momota, Momety, Balita, la princesse et fée Clochette donneront un rendez-vous aux enfants dimanche après-midi. Le terrain de verdure d’Antsahamanitra se transformera en un jardin magique comme dans les dessins animés à travers de multiples couleurs, de la musique et de la décoration.
L’ouverture officielle du Mois de la langue malagasy s’est tenue hier au siège de l’Académie nationale à Tsimbazaza. Un événement en parallèle avec la commémoration du 15e anniversaire de la presse malagasy. Comme chaque année, diverses animations auront  lieu, durant ce mois, dans plusieurs entités qui travaillent dans ce domaine telles que l’Havatsa Upem (Union des poètes et écrivains malagasy), la Fimpimama (Fédération des conservateurs de la culture malagasy) et le Comité d’organisation de la célébration des 150 ans de la presse malagasy. 
Le premier regroupement de l'Ecole doctorale régionale (Edr) Prélude « Langues, pluralités et développement », s’est tenu le 30 mai et 1er juin dans les locaux du Campus numérique francophone d'Antananarivo, Ankatso. Mise en place dans le cadre du projet de l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf) dénommé « Horizons francophones », l'Edr Prélude part d'un constat de déficit d’encadrement professoral universitaire dans les pays de la zone océan Indien.
« Momota dans Balita et la princesse » ouvre la balle des spectacles pour enfants pour ce mois de juin. Durant quelques années dans le silence, Momota revient sur le devant de la scène, le 5 juin à Antsahamanitra. Ce sera un concept innovant puisque, pour le plus grand bonheur des tout-petits et des plus grands, Momota livrera une prestation magistrale tapissée non seulement de ses traditionnels sketchs, saynètes mais aussi la chansonnette des bandes originale des films d’animation de Walt Disney. 

Fil infos

  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres
  • Lalatiana Rakotondrazafy - « Des choses illogiques dans les propos du Pm »
  • Hery Rajaonarimampianina - Un déplacement « secret » en Angola

Editorial

  • Noyautage indécent
    A la guerre comme à la guerre ! On attaque. On neutralise. Et tous les moyens sont bons. Le pouvoir en place, en position de force, ne lésine pas sur toutes les astuces pour terrasser l'adversaire, l'opposition. La presse, le quatrième pouvoir dit-on, l'une des armes les plus efficaces entre les mains des deux camps, constitue la cible idéale. Le mode opératoire, vieux comme le monde, consiste à étouffer les médias indépendants ou proches du camp d'en face.

A bout portant

AutoDiff