Nos archives web

La Une du 10 décembre 2016

Publié le vendredi, 09 décembre 2016

Quel culot !

Publié le vendredi, 09 décembre 2016

A quel pays appartenons-nous ? Sous quelle République ? Est-ce la bananière ? Les faits et gestes de nos hommes politiques nous font jaser au point de nous rendre idiots. Tellement, ils font n’importe quoi que, nous, les pauvres citoyens, nous ne savons plus où cogner la tête.

Les abus perpétrés par les caciques du pouvoir continuent de plus belle. Les noms dans l’entourage immédiat du Président Hery Rajaonarimampianina et ceux du parti Hvm sont toujours cités dans des affaires brûlantes qui défraient la chronique à Madagascar et sous d’autres cieux. Exploitation illicite des ressources naturelles, détournement des deniers publics, usurpations en tous genres, fausses déclarations en douanes, trafic d’influence, insoumission aux autorités judiciaires et… accumulation des avoirs illicites sont parmi leurs réelles spécialités.

Les huit personnes impliquées dans le meurtre atroce de Philippe Bertrand, un Français d’une cinquantaine d’années, survenu la nuit du 23 décembre 2014 à Ambohibao ont été jugées mercredi soir au Tribunal d’Anosy. Son épouse, une Malgache, figure parmi ces personnes impliquées. Le verdict était tombé : un charretier est condamné à une réclusion criminelle à perpétuité, tandis que la veuve de la victime a écopé d’une peine de 15 années d’emprisonnement ferme. Sa charge a été transformée en une complicité de meurtre pour le fait qu’elle a engagé trois tueurs à gages pour le sombre dessein. 

La caravane du « Thb tour » a terminé son parcours dans le Sud de Madagascar les 19, 23 et 26 novembre derniers. Elle a sillonné trois villes, en faisant un premier arrêt au Stade municipal d’Ihosy le premier jour de l’événement, durant lequel le public a fortement  répondu à l’appel. L’ambiance était au rendez-vous avec la participation du groupe Tavy et Tsiliva.

La colline royale d’Ambohimanga est devenue une richesse de Madagascar, propre aux  Malagasy et dorénavant une fierté de l’humanité toute entière à travers son histoire, ses particularités matérielles et immatérielles ainsi que les retombées économiques qu’elle engendre. Le 16 décembre 2001, cette colline royale a été proclamée « Patrimoine mondial de l’humanité  », reconnue pour sa « valeur universelle exceptionnelle », lors de la 25e session du Comité du patrimoine mondial à Helsinki (Finlande). Le site s’étend sur une surface de 59 ha.

Hier, aucun proche du suspect, lequel, des éléments de l’unité spéciale de la Police ont éliminé jeudi après-midi à Antanimena, ne s’était toujours pas manifesté, du moins afin de reconnaître ou identifier la victime. Sa dépouille repose actuellement à la morgue de l’hôpital d’Ampefiloha.

Escroquerie - Haja jeté de nouveau en prison

Publié le vendredi, 02 décembre 2016

En attendant la décision de la Justice pour trancher sur son sort, un prénommé Haja (34 ans) a été présenté devant le Parquet, puis a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora, hier soir. Motif : l’homme serait trempé  dans une affaire d’escroquerie vieille de plus de deux ans et qui aurait un lien avec des affaires d’exportation illégale de bois précieux et dont le préjudice se chiffre à plusieurs millions d’ariary. 

La Une du 03 décembre 2016

Publié le vendredi, 02 décembre 2016

0

,

Les transporteurs de la zone urbaine et suburbaine remettent la hausse des tarifs à l’ordre du jour. Après des discussions interminables pendant trois jours d’affilés entre les responsables au sein de l’Agence des transports terrestres (Att) et ceux de l’Union des coopératives de transport urbain (Uctu) et l’Union des coopératives de transport suburbain (Ucts), les opinions divergent.

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Recherche par date

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff