Le summum de la provocation. La grande famille de la presse a sursauté hier après la nomination des membres du nouveau Gouvernement de Christian Ntsay. Certains continuent même de se pincer pour savoir s’il s’agit de la réalité ou d’une plaisanterie de mauvais goût concoctée par le régime HVM. Parmi les noms cités par le Secrétaire Général de la Présidence, celui du ministre de la  Communication, Riana Andriamandavy VII a scandalisé les journalistes. Le désormais ex – sénateur HVM succèdera donc à  Harry Laurent Rahajason.  Du coup, les réactions se sont enchaînées sur les réseaux sociaux. De nombreux journalistes ont officiellement déclaré leur appréhension, voire leur colère à la suite de cette nomination.  Si l’on devait retracer son parcours de ces dernières années, il faut dire que ce sénateur et non moins  beau – frère de la fameuse Claudine Razaimamonjy est tristement célèbre par la série d’infractions commises par celui-ci.

Publié dans Politique

Sept jours après la nomination du Premier ministre Ntsay Christian, la Présidence de la République a procédé, hier, à la publication des noms des membres du Gouvernement. Le nouveau  Gouvernement est composé de trente membres contre trente-et-un pour le précédent Gouvernement. A voir de près, après le Gouvernement de « combat », il s’agit d’un Gouvernement « d’élection ».

Le redoublement de nombreux ministres du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier est le premier fait qui saute aux yeux des observateurs à la lecture des noms. Bien que sanctionné par la Haute Cour constitutionnelle, Hery Rajaonarimampianina a réussi son forcing pour placer ses pions. Parmi les reconduits figurent notamment les Andriambololona Vonintsalama Sehenosoa qui rempile au ministère des Finances et du budget. Le départ de cette dernière avait pourtant été revendiqué par les syndicats au niveau de ce département ministériel. Rasolofonirina Béni Xavier retrouve lui aussi le ministère de la Défense nationale. D’autres ministres redoublent dans ce Gouvernement mais changent de portefeuille à l’instar de Maharante Jean De Dieu qui passe de la Fonction publique au ministère des  Postes, des Télécommunications et du développement numérique. Anciennement ministre des Affaires étrangères, Rabary Njaka Henry passe au ministère des Mines et du pétrole.

Publié dans Politique

S’il est vrai que parmi les missions de l’Organisation Internationale du  Travail (OIT) figurent la recherche du bien-être du travailleur, du plein-emploi ainsi que la sécurité de l’emploi, il n’a pas fallu longtemps au nouveau Premier ministre Ntsay Christian et non moins ancien représentant résidant du Bureau International du travail (BIT) à Madagascar pour s’apercevoir du sureffectif flagrant qui prévalait à la Primature, particulièrement au niveau du Cabinet de la Primature. Aussi, par la note de service N° 238 – PM/CAB, le locataire de Mahazoarivo a ordonné à son Secrétaire Général de procéder  à l’abrogation des nominations de 113 membres du cabinet de l’ancien  Premier ministre, dont 4 Conseillers spéciaux permanents, 21 Conseillers spéciaux non permanents, 20 Conseillers techniques permanents,  42 Conseillers techniques non permanents, 13 Chargés de mission permanent et enfin 12 Chargés de mission non permanent. Ci-après la liste exhaustive de ces fraîchement limogés. 

 

Publié dans Politique

Les amoureux du ballon rond de la planète terre ont, depuis la fin de la semaine dernière, les yeux rivés sur la  Russie. Là où se tiendra l'édition 2018 de la Coupe du Monde de la FIFA qui débutera ce vendredi. Mais au prélude du coup d'envoi de la compétition qui réunira 32 équipes nationales, les fédérations membres de la FIFA vont désigner demain le pays hôte de la coupe du monde en 2026. Pour une grande première dans l'histoire du football et suite aux rumeurs, fondées ou non, de corruption à la l'attribution de cette compétition quadriennale la plus suivie au monde, toutes disciplines sportives confondues, la FIFA a décidé de donner la voix à chaque fédération pour désigner le pays hôte et non plus à la seule décision du comité exécutif de l'instance suprême.

Publié dans Sport

Et le cauchemar continue ! Les membres de la communauté indo-pakistanaise demeurent les principales victimes de la série de kidnappings qui sévissent ces derniers jours dans tout Madagascar. Hier vers 18h, c'était au tour de Moustapha Hiridjee, patron du concessionnaire automobile Ocean Trade et à la fois membre au sein du Groupement des concessionnaires automobiles de Madagascar (GCAM) de figurer sur la longue liste des personnes enlevées.  Quatre kidnappings en moins d'un mois, trop c'est trop ! Le rapt s'est produit dans le quartier de Tsarasaotra, sur une voie menant vers Soavimasoandro. La seule information que l'on a reçu, c'est que la victime venait de quitter son bureau.

Publié dans Société

Tra-tehaky ny polisim-pirenena ao Fianarantsoa ireo jiolahy dimy nanafika tokantrano iray sy namono ilay ramatoa tompon-trano ny 25 avrily lasa teo, tao Ampasambazaha. Ny faran’ny herinandro teo no nahatratrarana ireo olon-dratsy, noho ny loharanom-baovao avy tamin’ny olona tsara sitrapo no nahazoana ny vokatra. Raha iverenana ny zava-niseho dia andian-jiolahy nirongo basy sy zava-maranitra no nanafika tokantrano iray tao an-toerana tamin’io ka maty voatifitra tamin’izany ilay ramatoa tompon-trano ary vola an-tapitrisany no lasan’ireo mpangalatra.

Publié dans Malagasy

Le ministère du Commerce et de la Consommation a décidé de décaler de deux semaines la période de récolte de la vanille verte. La récolte se fera ainsi à partir du 15 juillet au lieu du  30 juin comme il a été convenu au départ. Face à cette décision, les avis divergent. Effectivement, pour les producteurs de la Région de Vatovavy-Fitovinany par exemple, cette initiative de retarder la période de la récolte n’est pas une bonne idée. D’après eux, leurs produits ont déjà presque atteint la maturité. Le fait d’ajourner la récolte risque d’attirer les voleurs en quête d’argent facile et rapide. Toutefois, les responsables campent sur leur position, comme quoi c’est la meilleure chose à faire pour le bon fonctionnement de la filière.

Publié dans Economie

Le mois de juin est celui de la langue malagasy. Durant cette période, des évènements sont organisés dans le but d’éveiller l’intérêt des malagasy pour leur langue maternelle. De nos jours, on reproche à une majorité de jeunes de négliger cette dernière. Néanmoins, il y a encore ceux qui s’efforcent de la valoriser. Les jeunes membres de l’union « Faribolana Sandratra » en font partie et cette année encore, ils effectueront ensemble des tournées littéraires dans divers lieux de la Grande île pour promouvoir la culture et la langue malagasy.

Publié dans Culture

Fil infos

  • Sortie de crise - Les sans-grades se ridiculisent
  • Quatrième République - Les artisans de la descente aux enfers du régime
  • Vie de parti politique - La famille « recomposée » du HVM s'entretue
  • Le contexte politique vu par Jeune Afrique - Madagascar : un parfum de fin de règne pour Rajaonarimampianina
  • Premier ministre Christian Ntsay « Il faut laisser le gouvernement travailler »
  • Non à Riana Andriamandavy VII - Forte mobilisation des journalistes
  • Conjoncture politique - Les Nations Unies appellent au renforcement du dialogue
  • Mahafaly Solonandrasana à la Primature - La gabegie au quotidien !
  • Sortie de crise définitive - Place aux élections
  • Ministère de la Communication - Riana Andriamandavy VII, l'indésirable

Recherche par date

« June 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Au boulot !
    Et maintenant, au travail. Sauf quelques rares exceptions, tous les Départements ministériels ont effectué les passations de service nécessaires pour que les nouveaux désignés puissent entrer en fonction. Certes, pour certains cas à problèmes dont on connait les raisons, les syndicats suivis de l'ensemble du Personnel du ministère concerné ne baissèrent pas les bras. En fait, il s'agit pour la plupart des « nouveaux-anciens » patrons ou des redoublants dont la réputation fait honte à l'intégrité et à la crédibilité de la haute charge de l'Etat. Leur présence effective au nouveau Gouvernement viole la teneur de la Décision du 25 mai de la HCC.

A bout portant

AutoDiff