Sport

Les Jeux sont officiellement ouverts. Le vendredi 19 juillet, le coup d'envoi des JIOI 2019 a été officiellement donné lors de la cérémonie d'ouverture. Après le défilé des différentes délégations, des discours en faveur de la fraternité entre les îles ont été prononcées. Malgré la pluie, la fanfare s'est mise en marche et la délégation malagasy suivis avec en tête de file le chef de mission Rosa Rakotozafy et Eric Andriatsitohaina porte-drapeau et haltérophile champion d'Afrique, par derrière les « Zaza Kanto » et tous les athlètes. Le président par intérim de la République de Maurice a proclamé ouverte la dixième édition…
Par assemblée générale (AG) de la Confédération africaine de football (CAF) interposée, le président Ahmad montre à qui de droit qu'il a toujours la confiance des présidents de fédération du continent. Hier, durant la 41e AG de la CAF, c'est à l'unanimité que le congrès a donné son quitus de l'exercice juillet 2017-juin 2018 au comité exécutif dirigé par Ahmad. Les membres de l'assemblée générale ont  répondu ainsi tacitement aux détracteurs du président de la CAF qui, ces derniers mois, a été victime d'une attaque en règle voire un harcèlement.
A  J-1 des Jeux des îles, Madagascar annonce les couleurs. Du 19 au 28 juillet aura lieu à l'île Maurice et à Rodrigues, la 10e édition des Jeux des îles. La compétition réunira plus de 2000 sportifs venant de sept îles de l’océan Indien. Quatorze disciplines seront au programme : l’athlétisme, le badminton, le basketball, le beach volley, la boxe, le cyclisme, le football, l’haltérophilie, le judo, la natation, le rugby, le tennis de table, la voile et le volleyball. Seule la discipline rugby a promis devant les médias qu’elle remportera la médaille d’or quel que soit le prix à…
La première participation de Madagascar à une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) s'est avérée une belle aventure. Non seulement du fait que c'est une grande première mais surtout de la prouesse réalisée par sa sélection nationale en ne faisant éliminer qu'en quarts de finale. Et ce après avoir dompté certaines grandes nations du football continental à l'image de la Guinée, du Nigeria et de la RD Congo. Ces deux derniers, notons-le, sont des illustres du ballon rond africain à travers respectivement leur équipe nationale, vainqueur de l'épreuve et maintes fois mondialistes, et de leur club à…

CAN 2019 - Les Barea acclamés par la foule

Publié le dimanche, 14 juillet 2019
La date du dimanche 13 juillet 2019 est à jamais marquée dans l’histoire de Madagascar. Une marée humaine a déferlé la route reliant l’aéroport d’Ivato et le stade de Mahamasina pour accueillir les Barea de Madagascar de retour au pays. Il a fallu 12h de temps au cortège de l’équipe nationale pour effectuer les 18,4 km. Surpris par l’engouement incroyable de la foule, même les joueurs n’ont pas cru de leurs yeux. On jamais vu un tel accueil dans le pays auparavant. Même le Président de  la République Andry Rajoelina les a attendus pendant 5h temps devant le stade pour…
« Faire du sport et de la jeunesse une fierté nationale », est l’un des piliers des 13 Velirano de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM) de  l’Etat Malagasy. Le phénomène Barea figure déjà comme l’une des premières étapes du Vina numéro 13. Le Gouvernement malagasy par le biais du ministère de la Jeunesse et des Sports dirigé par Tinoka Roberto Raharoarilala n’est pas à écarter dans cette apothéose. Ce dernier a fait pour que les Barea disposent de tous les moyens possibles que ce soit financièrement ou matériellement et ce, depuis les préparations de l’équipe jusqu’à la fin de leur aventure dans…
Même la plus belle chose à une fin. Et comme l'aventure des Barea à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2019 en est une, elle s'est pourtant achevée en quart de finale. Les 120 minutes en huitième de finale contre la RD Congo ont impacté physiquement les Barea face à la Tunisie. Ils se sont finalement avoués vaincus sur un score un peu sévère, disons-le, 3-0. Des réalisations tunisiennes acquises à la 51e, 60e et 91e minute suite à des erreurs dues certainement à la fatigue entraînant dès fois des relâchements payés chers au final. C'est le cas notamment du…

Fil infos

  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs
  • Représentations extérieures de Madagascar - 18 postes d'ambassadeur, trois représentants permanents, trois consulats généraux  à pourvoir
  • Tagnamaro - Une belle économie pour la caisse publique
  • Politique Générale de l’Etat - Un milliard d’ariary pour chaque région
  • SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements

La Une

Editorial

  • Ntsay, le maestro !
     Au fil des jours, des semaines et mois, Ntsay Christian se confirme de façon incontestée à son poste. Qui aurait cru que cet ancien haut fonctionnaire du Bureau international du Travail (BIT)  en poste à Antananarivo serait encore là où il est, au palais de la Primature à Mahazoarivo. Nommé le 4 juin 2018 en tant que Premier ministre de « consensus », ce natif du grand Nord, 58 ans révolus, à la surprise générale, maîtrise les arcanes de l’Administration. Normalement, prévu pour ne durer que le temps d’organiser l’élection présidentielle anticipée, Ntsay y reste toujours un an et deux mois après et contre toute attente son aura augmente imperturbablement en envergure. Le mouvement des « 73 députés pour le changement » en avril 2018 porta un coup fatal pour le régime HVM de Rajaonarimampianina Hery. Trop habitués à … taper contre tout mouvement de contestation, Rajao et ses acolytes commirent l’irréparable ce jour…

A bout portant

AutoDiff