Sport

La déception est immense pour les amoureux du cuir malagasy. En effet, la nouvelle  est tombée comme un couperet car  jusqu’ici, le match amical opposant Madagascar contre l’ile Maurice,  prévu se tenir à Mahamasina le dimanche 13 octobre prochain sera annulé. Dans les  prochaines heures, la fédération malagasy de football, qui préfère encore se murer  dans le silence, devra faire une déclaration officielle.  
Le Général Gabriel Ramanantsoa, président sortant de la fédération malagasy de natation rempile pour un second mandat. Elu en 2015 à la tête de cette instance, cinq ligues viennent de lui redonner confiance pour ramener la discipline natation à la place qu’elle mérite. Il a été élu par 3 voix contre 2 pour son adversaire de vote, le commissaire divisionnaire, Rabary Jaona, ancien président du club Saint-Michel. Une de ses priorités est de reformer son équipe technique, qui était la cible des critiques des férus de la natation. Le président réélu a promis de recomposer son staff à 90 %. L’amélioration des performances des…
Le problème de prime est en passe d'être résolu pour les joueurs. La Fédération malagasy de football (FMF) a déclaré avoir viré les primes complètes dans les comptes bancaires des joueurs et staff concernés. Même si quelques joueurs affirment que la somme n'est pas encore positionnée, espérons que cela devra être fait dans les prochaines heures. De cet effet, Nicolas Dupuis poursuivra son aventure avec les Barea de Madagascar.  
La gestion calamiteuse des 10 derniers mois, 1 200 000 $ dépensés, du football malagasy par le comité de normalisation a été révélée dans notre édition d’hier. Les langues commencent à se délier et font des révélations sur le mode de fonctionnement du duo de tête du comité de normalisation en l’occurrence, la présidente Attalah Béatrice et son SG qui n’est autre que son gendre, Eddy Rasolofomanana.  Concernant la dépense excessive et l’existence d’une dette de 600.000$ laissée à la nouvelle équipe de la  fédération nationale, des  explications sont attendues. En effet, pour ne citer que quelques exemples, le stage de préparation des Barea au Maroc…
Pendant 10 mois, le football malagasy a été administré par un comité de normalisation suite à une décision de la FIFA. Un comité composé de quatre membres dont la présidence était revenue à Atallah Béatrice. Une fois au pouvoir du ballon rond malagasy, celle-ci n’a pas cherché loin pour trouver la bonne personne pour occuper le poste de secrétaire général du comité de normalisation. Elle a  choisi son ancien directeur de cabinet au ministère des Affaires étrangères en l’occurrence Eddy Rasolofomanana, son gendre. Un homme de confiance en somme qui forme avec sa belle-mère, le duo de tête du comité…
Pas de qualification mais un record. Le spectacle était au rendez-vous pour Franck Todisoa Rabearison, l’unique athlète malagasy en lice à Doha, Qatar, aux mondiaux d’athlétisme. Il  était au rendez-vous  sur la piste d’athlétisme, hier. Le spécialiste de piste malagasy  était aligné à la série de 400 m homme. Loin d’être le favori de cette compétition, le jeune athlète malagasy ne rentrera pas bredouille au pays.  
La nouvelle équipe de la fédération malagasy de football devra revoir la copie laissée par le comité de normalisation (CDN) notamment sur la formule de compétition. La magie de la perception  proposée  par le CDN n’a pas opéré, vu  les résultats des deux équipes malagasy en lice dans les campagnes africaines. Fosa Juniors a été éliminé (0-0, 1-3) par le TP Mazembe en ligue des champions de la Confédération africaine (CAF) mais devra encore disputer le repêchage en 16e de finale de la coupe de la CAF.

Fil infos

  • Concours d'entrée à l'INFA - « L'un des plus propres », dixit la ministre Ranampy
  • Intempéries - L'Etat déclare le sinistre national
  • Boeny et Betsiboka - Le Président Rajoelina accélère les actions de secours
  • Commune urbaine d’Antananarivo - 23 directeurs pour réaliser le veliranon’Iarivo
  • Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy
  • « Tana Water III » - Trois nouvelles stations de forage et de traitement d'eau en construction
  • Détournement de deniers publics - L’ex-ministre Maharante de nouveau éclaboussé 
  • Saisine de la HCC par le Sénat - Honoré Rakotomanana attaque Rivo Rakotovao
  • Kraomita malagasy - 505 milliards détournés par les anciens dirigeants
  • Stade de Mahamasina - Démolition des deux tribunes latérales hier

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff