Sport

CAN Beach Soccer 2018 - Domination de Madagascar

Publié le dimanche, 09 décembre 2018
Après la victoire de l’Egypte contre le Maroc samedi dans le groupe A de la CAN Beach Soccer 2018, la Côte d’Ivoire et Madagascar  se sont affrontés hier dimanche dans l’autre match du groupe. Et ce sont les Malagasy qui sont sortis vainqueurs de cette rencontre en battant les Eléphants de plage sur le score de 4-3. Madagascar a fait l’essentiel  dès le début devant les Eléphants de plage de la Côte d’Ivoire, hier,  lors de son premier match à la Coupe d’Afrique des Nations de football de plage « Beach Soccer », qui se déroule actuellement en Egypte.
L’ancienne ligue Analamanga de rugby refait surface pour semer de nouveau la pagaille au sein du milieu de l’ovale. « Cette ligue, qui ne fait plus partie de la structure du Malagasy rugby et sanctionnée par la haute instance du rugby, dit que le championnat national Gold Top20 organisé par le Malagasy rugby et Star n’est pas légal. Derrière tout ça, l’ancienne ligue organise un tournoi de propagande à Mahamasina le 9 décembre prochain et veut détourner l’attention des férus à sa faveur », annonce le Malagasy rugby dans un communiqué.
En route pour sa deuxième participation. Le club Omnisport de la police nationale (COSPN) vient de quitter Antananarivo hier pour rejoindre Mahé, la capitale seychelloise via Nairobi, afin de disputer la Coupe des clubs  champions de l’océan Indien du 5 au 11 décembre. Ce sera une deuxième participation pour les policiers dans cette joute en dépit de son premier titre national. Lors de sa première participation au Palais des sports de Mahamasina, le COSPN s’est fait larguer en quarts de finale.
Une discipline très en vogue dans la Grande île, le Softball attire de plus en plus de jeunes. A ne pas confondre avec le baseball, toutes deux d’orgine américaine. C’est un Français, le consultant Armand Varnat, qui a su faire du softball à Madagascar  d’atteindre aujourd’hui sa dimension nationale et internationale. Ce samedi 8 décembre, un tournoi international aura lieu sur le terrain de l’Esca Antanimena. C’est  une grande première pour  Madagascar d’accueillir une telle compétition d’envergure internationale. Car, le tournoi opposera les équipes de softball de la Capitale et celles US. Les rencontres se disputeront en « 7 innings » ou…
Artisans de la qualification de l’équipe et auteurs de la victoire d’Elgeco Plus à la Coupe nationale, alors que ce club était déjà en détresse quelques jours avant la phase finale, les dirigeants de l’équipe  ont décidé de remplacer l’entraineur du club par Auguste Raux, l’entraineur de l’Uscafoot.  Jusqu’ici, aucune explication n’a émané des responsables sur ce changement. Mais des rumeurs disent que le coach n’a pas de diplôme d’entraineur licence C pour diriger l’équipe dans une compétition africaine. Elgeco Plus s’est envolée ce dimanche après- midi vers Malabo où aura lieu le match retour de la coupe de la…
C’est maintenant officiel, l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 vient d’être retirée du Cameroun. La décision émanait, hier, du comité exécutif de la Confédération Africaine de Football (CAF) en  réunion à Accra (Ghana). De ce retrait tant redouté par les Camerounais, deux pays s’apprêtent à déposer leur candidature pour héberger l’année prochaine cette compétition phare du football africain. Il s’agit du Maroc et de l’Afrique du Sud, deux grandes nations du continent que ce soit dans le domaine du football qu’économique. Bien que l’Etat et la fédération de ces deux nations n’aient pas encore déclaré officiellement leur…
La 23e édition de la Ligue des champions africains de football (CAF) se déroule du 27 novembre 2018 au 1er juin 2019. Madagascar aura comme représentant la CNaPS Sport, championne de Madagascar en titre 2018.  Pour le compte du tour préliminaire, dont l’aller se déroulera dans le pays, l’équipe malagasy accueillera le FC Platinum sur son terrain à Vontovorona.

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff