Publié dans Culture

Musique - Le « best-of » de Mam' Rakoto bientôt sur vos ondes

Publié le vendredi, 19 février 2021

En cette année 2021, le chanteur-compositeur et interprète Mam' Rakoto dresse un bilan de sa carrière en produisant un « best-of » de ses compositions.

Distribué par Nudacy Records, cet album a été conçu avec l'apport du pianiste Paula Rasamoelijaona. La direction artistique est assurée par Stéphane de Trebons. Ces derniers avaient déjà participé à l'écriture de l'album intitulé « Rano sy Vary ». Ce « best-of » sera accompagné d'un projet où des jeunes artistes reprendront plusieurs titres écrits par Mam' Rakoto. « Même si l'année 2021 est synonyme de bilan, elle marque aussi un tournant dans ma carrière d'artiste. En effet, un nouvel album en solo est prévu pour 2022 », a-t-il avancé. Et de poursuivre qu’il va explorer de nouveaux horizons et des thèmes encore inédits dans l'aventure musicale signée Mam' Rakoto. Parallèlement à ses nombreuses collaborations, l’artiste a également fondé le groupe Gasy Music, dont le premier album s'intitule « Rano sy Vary ». Les titres offrent de nombreuses sonorités. Ils sont notamment marqués par l'usage des instruments traditionnels malagasy tels que le « kabôsy » ou le « sodina ».

Il est à noter que depuis plusieurs décennies, Mam' Rakoto sillonne les scènes musicales malagasy et internationales. Au cours de son parcours, ce chanteur-compositeur et interprète a collaboré avec de nombreux artistes de renom. Il a également ainsi fondé le groupe Gasy Music avant de se lancer dans une carrière solo, tout en rappelant que son parcours a débuté sur l'île de Madagascar. Le jeune artiste qu’il a été s'est consacré à l’apprentissage de la guitare, de la basse, de la batterie et du chant. Il a ensuite activement participé à la création du groupe Njila. Fort d'un important succès auprès du grand public, la formation est devenue l'un des acteurs majeurs de l'univers musical malagasy des années 80. Le groupe était notamment connu pour ses compositions mêlant des sonorités anglo-saxonnes à des paroles festives et profondes. Mam' Rakoto s'est ensuite tourné vers le monde de la « World music » et du jazz. Il s'est notamment illustré en qualité de bassiste pour les chanteurs Mikidache et Justin Vali. Il a aussi participé à de nombreux festivals où il a partagé la scène avec des personnalités comme Dave Weckl ou Jeannot Rabeson.

Propos recueillis par K.R.

Fil infos

  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme
  • Coupures incessantes de l’électricité - Les usagers de la JIRAMA se rebellent !
  • Grève du personnel du Sénat - L'adoption du projet de loi des Finances reportée
Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff