Publié dans Culture

Musique - Le « best-of » de Mam' Rakoto bientôt sur vos ondes

Publié le vendredi, 19 février 2021

En cette année 2021, le chanteur-compositeur et interprète Mam' Rakoto dresse un bilan de sa carrière en produisant un « best-of » de ses compositions.

Distribué par Nudacy Records, cet album a été conçu avec l'apport du pianiste Paula Rasamoelijaona. La direction artistique est assurée par Stéphane de Trebons. Ces derniers avaient déjà participé à l'écriture de l'album intitulé « Rano sy Vary ». Ce « best-of » sera accompagné d'un projet où des jeunes artistes reprendront plusieurs titres écrits par Mam' Rakoto. « Même si l'année 2021 est synonyme de bilan, elle marque aussi un tournant dans ma carrière d'artiste. En effet, un nouvel album en solo est prévu pour 2022 », a-t-il avancé. Et de poursuivre qu’il va explorer de nouveaux horizons et des thèmes encore inédits dans l'aventure musicale signée Mam' Rakoto. Parallèlement à ses nombreuses collaborations, l’artiste a également fondé le groupe Gasy Music, dont le premier album s'intitule « Rano sy Vary ». Les titres offrent de nombreuses sonorités. Ils sont notamment marqués par l'usage des instruments traditionnels malagasy tels que le « kabôsy » ou le « sodina ».

Il est à noter que depuis plusieurs décennies, Mam' Rakoto sillonne les scènes musicales malagasy et internationales. Au cours de son parcours, ce chanteur-compositeur et interprète a collaboré avec de nombreux artistes de renom. Il a également ainsi fondé le groupe Gasy Music avant de se lancer dans une carrière solo, tout en rappelant que son parcours a débuté sur l'île de Madagascar. Le jeune artiste qu’il a été s'est consacré à l’apprentissage de la guitare, de la basse, de la batterie et du chant. Il a ensuite activement participé à la création du groupe Njila. Fort d'un important succès auprès du grand public, la formation est devenue l'un des acteurs majeurs de l'univers musical malagasy des années 80. Le groupe était notamment connu pour ses compositions mêlant des sonorités anglo-saxonnes à des paroles festives et profondes. Mam' Rakoto s'est ensuite tourné vers le monde de la « World music » et du jazz. Il s'est notamment illustré en qualité de bassiste pour les chanteurs Mikidache et Justin Vali. Il a aussi participé à de nombreux festivals où il a partagé la scène avec des personnalités comme Dave Weckl ou Jeannot Rabeson.

Propos recueillis par K.R.

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau
Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff