Publié dans Culture

Festival du rire « Jôkôsô »  - Les crèmes du comique à l’affiche

Publié le lundi, 08 novembre 2021

Une belle tranche de rire. Demain sera donné le coup d’envoi du festival du rire baptisé « Jôkôsô ». Un événement programmé du 10  au 13 novembre qui s’annonce déjà cocasse et promet d’être conviviale avec huit spectacles assurés par une brochette de comédiens dans quatre différents endroits de la Capitale, tels que le centre culturel malagasy ou IKM Antsahavola, le centre Ivokolo à Analakely, Lucky Green à Ambatonakanga et Madagascar Underground situé à Antsahavola.

 

De grandes pointures sont attendues, mais également des talents en devenir. Durant ces quatre jours, de grands éclats de rire vont donc submerger Antananarivo. Pour la première journée de lancement, la présentation sera assurée par le fameux Francis Turbo, Sitraka IKM, Dadavy, Mamy Ralijaona, Sisih Kely, Eric & Honorat Fou Hehy et d’autres jeunes humoristes. A en déduire que les programmateurs de cet évènement ont concocté une affiche alléchante où les poids lourds de l’humour vont côtoyer les nouveaux talents dans ce domaine.

Alléchante

Ces spectacles de rire s’annoncent attirants vu la grille des programmes et la multitude d’artistes attendus durant ces quatre jours de fête. Les raisons de ne pas rater ce festival sont nombreuses. Tout d’abord, la présence des plusieurs humoristes et comédiens populaires. Des artistes qui peuvent faire rire aux larmes sur des sujets du quotidien. Il y aura également des jeunes talents capables d’évoquer quelques grands défis de notre époque, notamment à travers des sketchs évoquant des thèmes relatifs à l’éducation, l’écologie, la fracture sociale, les problèmes quotidiens, toujours avec un style brûlant et aiguisé. Chaque sujet sera analysé pour souligner l’hypocrisie contenue dedans, tout en essayant de dégager des solutions pour y remédier… Le tout dans un humour piquant, présenté avec une énergie spectaculaire et du rythme effréné. Pour l’achat des billets et les réservations, rendez-vous sur les lieux des spectacles ou à l’IKM Antsahavola.

Fil infos

  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
  • Concertation nationale - Un prétexte pour le partage du pouvoir
  • Eglise luthérienne de Madagascar - Le couple présidentiel aux côtés des jeunes
  • Affrontement à Mandoto - Le commandant de compagnie de Gendarmerie blessé
  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache

La Une

Pub droite 1

Editorial

  •  Forum et forum !
    Qui dit que le régime Orange a horreur ou a peur d’une concertation ou d’un forum ou d’un débat public ? Il va falloir revoir sa copie. Un pouvoir qui rejette le principe d’un échange voire d’un dialogue démocratique fait peur. On a tous les droits de se méfier d’un régime qui botte en touche de façon systématique la pratique d’une table ronde pour débattre de vrais problèmes et cela afin de dénouer une crise, une réelle crise qui bloque le fonctionnement démocratique du pays.

A bout portant

AutoDiff