Publié dans Culture

« Tsenaben’ny boky » - Ruée sur les livres pour les Malagasy

Publié le mardi, 09 novembre 2021


L’événement littéraire de l’année. La foire du livre ou « Tsenaben’ny boky » a débuté hier dans l’enceinte de la Bibliothèque nationale, située à Anosy. La ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Andriatongarivo et l’ambassadeur de l’Inde à Madagascar ont ouvert la cérémonie. Dès l’ouverture des portes, les allées ont été prises d’assaut par les visiteurs de tous âges qui se sont empressés pour chercher les bouquins qui leur conviennent. D’ailleurs, les responsables au sein de la Bibliothèque nationale ont noté cette année plus d’engouement du public à la lecture. « La rénovation de la Bibliothèque nationale de Madagascar a beaucoup contribué à la promotion de la lecture et l’engouement des visiteurs, selon les statistiques réalisées. Alors qu’il y avait environ 80 à 100 personnes par jour qui visitaient les lieux avant l’année 2020, ces chiffres sont passés à environ 750 à 1 000 visiteurs. Et à l’heure actuelle, la Bibliothèque nationale d’Anosy reçoivent près de 1 000 personnes chaque jour », ont-il mentionné. Autrement, cette manifestation a également comme objectif principal de créer un carrefour pour les éditeurs, les auteurs, les libraires et les lecteurs. Sans oublier le rapprochement du livre avec le lecteur. L’autre but de cette foire du livre est de motiver le public mais surtout les jeunes à aimer la lecture, mais aussi de transmettre le goût de la lecture et de la littérature.

Soutien
Une multitude de livres seront présentés sur les étals des librairies qui participent à cet événement (Librairie Mille Feuilles, Md Paoly, FMBM, MSE,…), entre autres des livres pour la jeunesse, romans, BD, livres pour enfants, ce soient en malagasy ou en français, tout cela à moindre coût. Quant à la foire proprement dite, au programme figurent cinq jours de bain littéraire à travers des conférences, des expositions et d’autres animations autour de la littérature. Sans oublier la présence de plusieurs écrivains très célèbres qui viendront partager leurs expériences avec l’écriture envers les amoureux du livre. Afin de promouvoir le domaine de la littérature à Madagascar, le ministère, avec ses partenaires projettent également d’organiser un concours d’écriture de livres ou « Prix littéraire » pour les passionnés du livre et les jeunes auteurs. Le MCC est également au soutien des écrivains de notre temps pour qu’ils rayonnent non seulement à Madagascar, mais également sur le plan international. A noter que cet évènement littéraire « Tsenaben’ny Boky » ouvre ses portes pendant cinq jours.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff