Publié dans Culture

Hira Gasy - Ramilison Besigara Zanany dans l’Hexagone

Publié le mercredi, 24 novembre 2021

Le Hira Gasy sera à l’honneur. Dans le cadre de célébration de la dixième édition du Colloque international francophone de Biarritz, qui a débuté hier au Casino Municipal, la culture malagasy va être représentée par le Hira Gasy. Pour ce faire, parmi la programmation de cet évènement d’envergure, la compagnie Ramilison Besigara Zanany sera sur la scène du parvis du Casino Municipal de Biarritz en France pour un opéra de Hira Gasy demain à partir de 11 heures. La compagnie donnera un spectacle autour d’une thématique bien précise « Madagascar au temps du coronavirus ».

La troupe, à travers chant et danse, expliquera les us et coutumes tels que les pratiques du « Tromba, famadihana, fitampoha, doany » ou encore Madagascar en ce temps du coronavirus et culture de la corruption. Et ce, en démontrant que ces pratiques - héritées des ancêtres, lovan-drazana d'avant les conséquences de la colonisation - sont un vecteur de thérapies mentales, individuelles et collectives pour le peuple. De son histoire, le Hira Gasy est né au 15e siècle, un opéra des champs issu de la tradition malgache. Les costumes des artistes pratiquant le Hira gasy se sont inspirés de ceux de l’armée royale malgache du 19e siècle. C’est un art sacré offert aux ancêtres. La compagnie Ramilison Besigara Zanany est parmi les plus célèbres troupes de Hira Gasy et est encore en exercice depuis 1986 à nos jours.

Notoire

Par ailleurs, dans la programmation, les élèves de CM2 de Madagascar et ceux de France présenteront aussi un concert de développement sur le thème « Racontez-nous le monde de demain dans les yeux d’un enfant » avec les enseignants Sandrine Viallon (Ecole Jean Mermoz, Montpellier) et Donatien Ravilahy (Germes de vie, Toliara). Cette manifestation se tiendra demain à 9h30. A rappeler que cette grande manifestation est née de la collaboration de deux compagnies théâtrales à savoir, le Théâtre du Versant de Biarritz et Acte Sept de Bamako, ainsi que de la rencontre de deux metteurs en scène Gaël Rabas et Adama Traoré. Le Colloque International Francophone de Biarritz se veut un espace de rencontre et d’échanges sur la diversité culturelle. Le thème « Nouvelles Terres » de cette 10ème édition préfigure la possibilité de penser le monde et la culture d’après Covid, dans une société dont la numérisation s’est considérablement accrue. Une centaine d’artistes, experts, journalistes, représentants des principales organisations culturelles internationales, une vingtaine de pays se réunissent à Biarritz pour des débats ouverts avec large public. 

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff