Publié dans Culture

AFT Andavamamba - L’Alliance sollicite les lycéens à participer au concours d’éloquence

Publié le lundi, 17 janvier 2022

 Avis aux lycéens et lycéennes en classe de première. Par le biais de l’Alliance Française Antananarivo (AFT),  l'association Jeunes Aujourd'hui pour Demain, en partenariat avec les TÉAT - des établissements artistiques - du Département de La Réunion, propose aux lycéennes et lycéens des classes de 1ère à Madagascar de prendre la parole et de participer au concours d'éloquence. Les épreuves auront lieu à l’AFT, situé à Andavamamba. Les inscriptions des candidats à ce concours se clôtureront le 21 janvier prochain. Le thème choisi pour cette édition 2022 est la « Résilience ».

Les candidats ont le choix entre 3 types de sujets, dont les questions, les citations et les faits, en optant une parmi 16 thématiques proposées. Voici quelques-uns des sujets proposés aux élèves et parmi lesquels ils devront choisir pour concevoir leur discours : l'épidémie de Covid-19,  l’oubli est-il une condition du bonheur ? Les enfants de La Creuse, l’apartheid et la commission « Vérité et réconciliation ». Ce concours est conçu pour les jeunes afin qu’ils puissent venir pour défendre leurs idées et leurs convictions devant un jury composé de professionnels engagés. Il s’agit d’un programme qui a pour ambition de favoriser la confiance en soi, la confiance aux autres, en notre Histoire et en notre avenir avec une jeunesse plus forte.

Envergure

L’objectif  de ce concours est la mise en pratique de l’exercice de la parole en public, tout en montrant ses capacités à s’exprimer, convaincre, et émouvoir son auditoire, sur la thématique de « Résilience ». Cette 5ème édition se différencie des précédents, puisqu’elle s'ouvre cette année sur d’autres pays de l’océan Indien, à l’instar des Seychelles, Maurice, Comores, Mayotte et La Réunion qui prendront part à la compétition. « Ce serait avec le plaisir et tant de volonté de partager, de tisser des liens avec la jeunesse des pays de la zone que nous invitons les jeunes lycéens et lycéennes des établissements scolaires de Mayotte, Madagascar, Maurice, Seychelles et Comores à rejoindre cette belle aventure », a communiqué Annick Vitry, de l'association Jeunes Aujourd'hui pour Demain. Un stage à l’île de La Réunion sera offert au gagnant de ce concours. Pour plus d’informations, les intéressés sont invités à visiter le site https://online.fliphtml5.com/igat/lxmh/ ou se rendre directement dans les locaux de l’AFT, Andavamamba.

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Agression meurtrière - Le tueur cache le corps sous des cosses de riz
  • Liaison aérienne Afrique du Sud - Madagascar - Airlink s'impatiente
  • Grève au MAE - Les syndicats désavouent les propos du ministre
  • Hausse des prix du carburant - âpres négociations Etat–Compagnies pétrolières
  • Association de malfaiteurs - Ninie Donia et ses co-accusés condamnés
  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Psychose prématurée !
    Panique avant terme ! Depuis un certain temps, l’ombre d’une éventuelle augmentation des prix à la pompe pèse lourdement. Avant que les autorités compétentes, de concert avec les patrons des Compagnies pétrolières, n’annoncent les nouveaux prix la panique des flambées de prix des carburants envahissent déjà les esprits. Les stations-service sont prises d’assaut. Un réflexe très dangereux dans la mesure où il risque d’épuiser avant terme les réserves et d’un. Il portera atteinte aussi et surtout au calcul de projection à la gestion des stocks. Il faussera certainement l’enjeu. Le directeur général de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH) a dû prendre la mesure sévère à savoir interdire le stock de carburant. La hantise de l’inflation empoisonne avant coup ! Jusqu’à hier, jeudi 30 juin, les dirigeants au sommet de l’Etat et les décideurs des compagnies pétrolières n’étaient pas encore parvenus à s’entendre sur les nouveaux prix. Evidemment, il s’agit d’un…

A bout portant

AutoDiff