Publié dans Culture

« Tsenam-boky » - Encore deux jours pour se rendre à la foire aux livres

Publié le mercredi, 27 avril 2022

Le « Tsenam-boky » bat son plein. Après deux ans de disette pour cause de confinement, l’Association des éditeurs de Madagascar (AEDIM) remet le couvert pour la 16e édition de la foire du livre ou « Tsenam-boky ». La foire a ouvert ses portes depuis lundi dernier au jardin de l’Office régional du tourisme d’Analamanga (ORTANA) Antaninarenina et va se clôturer demain.

Depuis, l’ouverture de cette foire, les étals des exposants ont été pris d’assaut par les visiteurs de tous âges qui se pressent pour chercher ceux qui manquent dans leurs bibliothèques. A voir l’engouement des personnes qui se rendent à cette foire, et ce pour l’amour de la lecture, les responsables de la bibliothèque ont noté une hausse de fréquentation cette année. Ces visiteurs ont à leur disposition plus de 16 exposants. Et pour donner encore plus de satisfaction aux amoureux du livre, les organisateurs ont mis en place un coin lecture afin que les premiers se fassent plaisir et lire les œuvres qu’ils ont choisies sur place. C’est également l’objectif de cette manifestation, celui de créer un carrefour pour les éditeurs, les auteurs, les librairies et les lecteurs. Sans oublier de rapprocher le livre du lecteur. L’autre but de cette manifestation est de motiver le public mais surtout les jeunes d’aimer la lecture mais également de transmettre le goût de la lecture et de la littérature. Lesdits organisateurs sollicitent les visiteurs et dévoreurs de livres à venir à la foire pour ces deux jours restants. Deux jours où les lecteurs peuvent venir butiner pour dénicher la pépite qui manque dans leurs bibliothèques. Une multitude de livres sont présentés sur les étals tels que livre jeunesse, romans, BD, religieux, cours et livres pour enfants que ce soit en langue malgache ou en français… à moindre coût. Cinq jours de bain littéraire à travers des conférences, des expositions et d’autres animations autour de la littérature. Sans oublier la présence de plusieurs écrivains très célèbres qui viendront partager leurs expériences avec leurs écrits aux amoureux du livre.

Sitraka Rakotobe

 

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff