Publié dans Culture

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 28 avril 2022

Vendredi 29 avril
Arison Vonjy
Il ne se produit que rarement mais quand l’occasion se présente, il ne laisse rien au hasard. Ce soir, avec son talent et sa voix exceptionnelle, Arison Vonjy va encore une fois de plus conquérir les mélomanes et les noctambules de la Capitale. Avec ce grand artiste et ses complices de scène, tous les rendez-vous se valent effectivement. Et selon eux, stupéfier le public n’est pas une option mais une obligation. Tous ceux qui viendront au Piment Café de Behoririka vont sans aucun doute passer un vendredi magnifique.
Malm
De la musique urbaine au menu avec Malm Martiora. Cette coqueluche des jeunes tient désormais une place dans le showbiz de l’industrie musicale de la Grande île. Depuis le début de ce mois d’avril, le chanteur a fait plusieurs apparitions scéniques. Cette fois-ci, Malm et ses compères de scène seront à l’Ethnika, situé dans l’enceinte d’Urbania Gallery à Analakely, pour finir en beauté cette semaine avec leurs fans. Une occasion de les voir performer en « live » pour toute une soirée. Les festivités débuteront à 21 heures tapantes.
Silo & Mahery
L’une des soirées de ce vendredi « joli » à ne pas manquer sans aucun prétexte. Une affiche exceptionnelle avec Silo, un musicien instrumentiste de renom, et Mahery - l’une des plus belles voix masculines de la Grande île. Ce soir, ces deux artistes se partageront la scène du Pavé Antaninarenina pour interpréter les morceaux du regret chanteur Gabhy, du groupe Jeneraly, à partir de 21h. Le « line-up » s’annonce déjà éclectique, notamment avec du bon son et des improvisations à n’en plus finir. Un événement qui promet d’être nostalgique. En tout cas, une chose est sûre : avec cette affiche, ceux qui viennent de passer une semaine chargée prendront le temps pour s’amuser et se déstresser.
Lion Hill
La star actuelle de la musique urbaine Lion Hill sera à l’Oxygen Lounge Bar, Antanimena,  ce soir à partir de 19h. Cette soirée promet des étincelles puisque le chanteur est une star adulée par les amateurs de RnB et d’Afro musique. Une réjouissance qui promet de durer jusque très tard dans la nuit. Des tubes comme « Ampy anahy », « Hikeo » ou encore « Lamban’akoho »,… seront sûrement entonnés en chœur par le public. Il est temps de retrouver de la bonne vibration avec certainement des jolies nanas qui se tortillent comme de belles déesses.
Samedi 30 avril
Tempo Gaigy
Ils font partie de ces « Boys band » qui mettaient les jeunes dans tous leurs états il y a plus d’une vingtaine d’années. Le groupe « Tempo Gaigy » avait certainement laissé son emprunt dans le monde de l’industrie musicale malagasy avec des looks ravageurs et le sens du rythme. C’était  l’époque des « Backstreet boys » et des « Worlds Apart » et « Tempo Gaigy » faisait presque aussi bien qu’eux. Aujourd’hui, le groupe reste toujours opérationnel malgré le fait que les deux autres membres du groupe sont absents. Faniry et Pôpôly, quant à eux, continuent de suivre le chemin de la scène. Demain soir à 19h, le groupe sera au restaurant Le Zoma, sis à Antaninandro, le temps d’un cabaret acoustique. Pour les fans de la première heure qui sont devenus aujourd’hui de jeunes adultes, ce sera un vrai bonheur de revoir ce groupe sur scène qui n’a rien perdu de son sens du spectacle.
Mason’Aloka
« Mason’Aloka » est un groupe qui commence à être connu du microcosme du rap. Il a gagné une place importante et une grande notoriété même si ses apparitions en public sont très rares. Ainsi, une occasion de le voir sur scène se présente ce soir à partir de 20h au No Comment Bar, Isoraka. Ce sera une belle occasion à ne pas manquer car les prochaines prestations de ce groupe ne seront pas pour tout de suite. Avis aux amateurs de la musique rap !
Mr Sayda
L’interprète du nouveau tube « Voay » qui cartonne dans les stations radio et les réseaux sociaux continue d’arpenter les différentes scènes de la Capitale. Après avoir enflammé la scène du Casc PK0 Soarano le week-end dernier, Mr Sayda sera de nouveau à l’affiche du restaurant Les Cygnes à Mandrosoa Ivato, demain soir à 21 heures. Un rendez-vous à ne rater sous aucun prétexte pour ceux qui ne l’ont jamais vu à l’œuvre, surtout pour les fans qui se trouvent dans cette zone. Au programme, les « Tia anao aho », « Vokatry ny foko », « Tara loatra », ou encore son titre « Ampianaro aho » seront à fredonner à haute voix dans la salle. Une soirée « roots » et de variété qui promet d’être mémorable et qui s’annonce chaude. Cette fois-ci, Mr Sayda sera accompagné par deux Dj, à savoir Dj Nike et Dj Hervino.
Si.R

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff