Publié dans Economie

Dons de Base Toliara au Gouvernement - Que la solidarité prime!

Publié le jeudi, 23 avril 2020

La société Base Toliara refait surface après la suspension de ses activités par le Conseil des ministres le 06 novembre dernier. Pour rappel, le Gouvernement a décidé de réviser le contrat avec le porteur du projet. L'Etat n'arrivait pas à déterminer les bénéfices du pays, de la population locale et de la région dans cette exploitation. L'entreprise est restée dans le silence depuis. Mais elle réapparait durant cette période d'urgence sanitaire. En effet, Base Toliara a octroyé des dons divers d'une valeur considérable à son nom à l'endroit du Centre de commandement opérationnel (CCO) de Toliara.

Cet appui au Gouvernement a fait le tour des réseaux sociaux la semaine dernière. Le Centre de recherches et d'appui pour les alternatives de développement - Océan Indien (CRAAD-OI) ainsi que le collectif pour la défense des terres malgaches - TANY  sont alors inquiets face à ce geste de l'entreprise. Ils craignent une campagne de communication. « Ce n'est pas la première fois que ce projet ignore cette interdiction, comme en témoignent les doléances des communautés concernées par ses opérations. Nous appelons toutes les parties prenantes à la vigilance et à la plus grande prudence pour s'assurer que ces contributions largement médiatisées de Base Toliara n'occultent des tentatives d'influence, et que cette crise ne serve pas de prétexte pour continuer à passer outre les décisions étatiques au détriment des droits des communautés locales concernées », avance le communiqué. 

Il est vrai qu'aucune levée de suspension n'a été annoncée jusqu'à ce jour. Mais vu le contexte d'urgence sanitaire, les autorités ont fait appel à la solidarité du secteur privé. Toute aide est donc la bienvenue. En plus, les priorités changent pendant quelques temps. Nombreuses affaires sont mises entre parenthèses jusqu'à la maitrise de la pandémie dans le pays. « Notre guerre commune en ce moment c'est la propagation du coronavirus », comme le souligne les membres du Gouvernement. 

La Rédaction

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff