Publié dans Economie

Rencontre entre le Président de la République et le secteur privé - Un évènement très attendu

Publié le lundi, 01 juin 2020

Vivement souhaité. Le Gouvernement a mis de côté le plan de mitigation proposé par le secteur privé à cause d’une incohérence du contenu, il y a une semaine. Face à l’absence d’un plan de sauvetage du secteur privé, les présidents des groupements ont par la suite demandé une rencontre avec le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat pour poursuivre les échanges, vu l’impact très lourd du coronavirus sur la trésorerie des entreprises. Le Président de la République, Andry Rajoelina a ainsi évoqué la tenue de cette réunion durant son discours télévisé.

Les deux parties vont dresser ensemble le contenu du plan multisectoriel d’urgence. « Nous vivons une période de crise mondiale. Tout le monde n’est donc pas épargné que ce soit la population, le secteur privé et même l’Etat. J’ai entendu le cri de détresse des entreprises privées. Plusieurs dirigeants de société n’ont plus les moyens de maintenir l’emploi au-delà de deux à trois mois. C’est ce contexte qui nous pousse à organiser une réunion avec le secteur privé. Elle aura lieu cette semaine. L’objectif étant de dresser ensemble le plan multisectoriel d’urgence. Toutes les secteurs y seront représentés comme le Bâtiment et travaux publics (BTP), le Groupement du patronat malagasy (FIVMPAMA) ainsi que les Petites et moyennes entreprises (PME) et les Petites et moyennes industries (PMI) », a annoncé le Chef de l’Etat.

D’après le Premier ministre Ntsay Christian, durant son entrevue avec le Parlement, ce plan concernera plusieurs secteurs, notamment économique, social et environnemental. Par ailleurs, le plan de mitigation ne sera pas abandonné pour autant puisque des propositions issues de ce document seront prises en compte dans le plan multisectoriel d’urgence. En tout cas, le Gouvernement accordera une attention particulière sur les PME et PMI. Ces dernières représentent environ 70 % du tissu industriel du pays. Selon le calendrier établi la semaine dernière, ce nouveau plan sera présenté à l’Assemblée nationale le 9 juin. Outre le plan multisectoriel d’urgence, le Gouvernement prépare en parallèle le plan de relance économique.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !
  • MATP - Chasse aux remblais illicite
  • Attachement au principe de souveraineté - Tentative de meurtre médiatique à l’endroit d’Andry Rajoelina
  • Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany
  • « Sosialim - bahoaka » à Antananarivo - Les aides de l'Etat s'enchaînent dans les 6 Arrondissements
  • Remaniement imminent - Qu'un vrai leader soit à la tête du ministère
  • Ministère de la Défense nationale - Mise en garde contre toute désinformation
  • Finance publique - Un cours magistral, signé Rindra Rabarinirinarison

La Une

Editorial

  • Bons réflexes
    A la guerre comme à la guerre ! On se défend par tous les moyens. On attaque sans état d’âme. Un seul objectif : la défaite de l’ennemi.Depuis le 20 mars 2020, le pays va en guerre. Etant une île et se gardant l’idée de s’immiscer dans les affaires des autres (Etats), Madagasikara n’est pas censé faire la guerre sauf qu’en cas exprès d’invasion étrangère. Toujours fidèle au sacro-saint principe de Non-alignement et de la Non-immixtion dans les affaires d’autrui, la République de Madagasikara joue la carte de la neutralité. Toutefois, la République Malagasy dispose d’une Armée et se réserve le droit de riposter contre toute attaque de quelque nature que ce soit. Quoi qu’il en soit, l’Armée offre ses compétences pour prêter main-forte en cas de nécessité dans l’intérêt supérieur de la Nation. La guerre que nous menons, en ce moment, est une guerre atypique sinon insolite mais virulente.…

A bout portant

AutoDiff