Publié dans Economie

Air Madagascar - Le nouveau directeur général toujours attendu

Publié le lundi, 05 octobre 2020

La restructuration de la compagnie aérienne malagasy s’enchaîne. Après la mise en place du Conseil d’administration (CA) d’Air Madagascar, le mois dernier, celle du nouveau directeur général est désormais attendue pour ce mois-ci. Effectivement, selon les explications reçues auprès des responsables de la compagnie, « les membres du CA ont déjà été élus au début du mois d’août dernier. Cependant, sur le plan juridique, ces choix n’ont été actés que le 16 septembre dernier, lors de l’assemblée générale des actionnaires ». Le Conseil d’administration se compose ainsi de Mamy Rakotondraibe en tant que PCA et de Rinah Rakotomanga comme vice-présidente. Tous les deux sont des représentants du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie.

 

Quant aux autres administrateurs, il s’agira de Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison et de Ihajambolatiana Ranjalahy, représentants le ministère de l’Economie et des Finances, ainsi que d’Andrianavalomanana Razafiarison, de Patrice Raoull et de Raharomampiandra Lolona, tous les trois représentant la CNaPS (Caisse nationale de prévoyance sociale) - le nouveau partenaire d’Air Madagascar. Le nouveau CA en place prépare ainsi l'installation du nouveau directeur général. « Nous ne pouvons pas encore avancer des dates précises jusqu’à maintenant. Tout ce qui est sûr actuellement est que le CA se concentre déjà sur le sujet », notent les responsables. Outre les délais, les procédures prises par le CA pour ce faire sont également inconnues. Aucune information n’a été divulguée s’il décidera de lancer un appel à candidatures ou encore de nommer tout de suite la personne qui conviendrait le plus à ce poste pour diriger le redressement d’Air Madagascar.

Ce qui est certain jusque-là, c'est que le fameux plan de redressement est en cours de finalisation. « Ce n’est qu’une question de jours ! Dans tous les cas, tout doit se faire par étape comme nous l’avons déjà annoncé au tout début de ce processus de restructuration de notre compagnie aérienne. Toutes les décisions ultérieures dépendront ensuite des besoins inscrits dans ce plan », a annoncé le ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, Joël Randriamandranto, en marge de la reprise des vols commerciaux à l’île de Nosy Be. En tout cas, le nouveau DG devrait être connu bien avant ce plan de redressement. Il ne faut pas oublier qu’il sera en charge de sa réalisation. Ainsi, il devra en connaître les principaux composants et ne pas être mis devant le fait accompli. Toutefois, rien n’est encore fixé. Il faudra encore s’armer de patience !

La Rédaction

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff