Publié dans Economie

Marché public - Un nouveau président à la tête de la Commission

Publié le vendredi, 13 novembre 2020


Nommé en Conseil des ministres mercredi dernier, monsieur Sitraka Tsitohaina Randrianarison succède à madame Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison à la tête de la Commission nationale des marchés (CNM). La passation de service entre les présidents, sortant et entrant, s’est tenue hier dans les locaux de ladite Commission en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato. Il faut rappeler que la dame occupait ce poste de direction de la CNM avant d’être nommée secrétaire général du ministère en février dernier.
Le nouveau président de la Commission nationale des marchés (PCNM), quant à lui, est un diplômé de l’Ecole nationale de la magistrature et de la greffe où il a reçu le titre de magistrat financier. Il figurait parmi les auditeurs à la Cour des comptes avant de prendre cette fonction.
Suivant l’organigramme et selon l’organisation des attributions au sein du ministère de l’Economie et des Finances, le PCNM - nommé par décret - est chargé d’administrer, d’animer et de coordonner l’ensemble des activités de la Commission dont il a la charge.  Pour ce faire, le département dispose de Commissions centrales et de Commissions régionales.
La population et la société civile, quant à elles, s’attendent à une transparence dans la passation des marchés publics, laquelle a souvent fait l’objet de polémique durant l’état d’urgence sanitaire.
Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la matière grise !
    Madagasikara se trouve à la croisée des chemins pour le recrutement de certains postes-clés et hautement stratégiques. D’emblée, une cynique mais légitime question intervient : « le pays dispose-t-il suffisamment de matière grise pour satisfaire ses besoins ? ». La Compagnie nationale malagasy de transport aérien « Air Madagascar » recrute son directeur général (DG). Elle est à la recherche depuis une semaine d’un oiseau rare. Depuis le départ volontaire du DG Besoa Razafimaharo en décembre 2019, Air Mad n’a plus de DG titulaire. La Direction générale a été assurée par une intérimaire, en la personne de Hanitra Rasetarinera, et ce depuis le 15 janvier 2020. Elle n’est autre que le directeur général adjoint, chargé de la finance. Evidemment, la mission que le Conseil d’administration entend confier à l’oiseau rare (le DG) consiste à relever la Compagnie. En effet, le divorce forcé avec la Compagnie réunionnaise Air Austral portait un…

A bout portant

AutoDiff