Publié dans Economie

Budget de l’Etat - 1 905 milliards d’ariary dédiés à l’éradication du coronavirus

Publié le dimanche, 07 mars 2021

Le ministère de l’Economie et des Finances a revu à la fin de la semaine dernière l’exécution budgétaire en 2020. Celle du quatrième trimestre 2020 s’est déroulée la semaine dernière au Plan, Anosy. L’évènement a vu la présence de différents acteurs économiques, notamment la société civile, le secteur privé, les techniciens au niveau des institutions et des ministères. Les partenaires techniques et financiers (PTF) y ont participé par visio-conférence. « Au niveau des dépenses liées à la Covid-19, 18 % du budget alloué ont été consacrés à la lutte contre la pandémie et 82 % ont été classés parmi les dépenses extérieures.

Ainsi, 1 905 milliards d’ariary ont été dédiés à l’éradication du coronavirus, ce qui est conforme aux conditions fixées par les bailleurs de fonds », rapporte le communiqué du ministère. En ce qui concerne les dépenses publiques, celles-ci ont été satisfaisantes par rapport à l’année 2019. En effet, 95,8 % du budget ont été engagés pour l’année 2020. Le budget consacré aux Projets d’investissements publics a atteint les 96 %. Concernant les impôts, le taux de recouvrement fiscal est estimé à 97 %. En effet, sur les 2 757 milliards d’ariary escomptés, 2 663 milliards d’ariary ont été réalisés. 

Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff