Publié dans Economie

Fermeture des Régions - Tsaradia parmi les premières victimes

Publié le jeudi, 08 avril 2021

Une nécessité. Faisant suite aux instructions présidentielles du 3 avril dernier, l’Aviation civile de Madagascar (ACM) a tenu à apporter quelques précisions. La question de la fermeture d’Analamanga n’était pas vraiment claire, sachant que le ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie a toujours évoqué des vols en partance de la Capitale malgré la fermeture de la Région. Ainsi, seules les frontières terrestres de la Région d’Analamanga resteront fermées pour les quinze prochains jours.

« Les vols intérieurs reliant la Capitale aux Régions d’Atsinanana, de SAVA, mais aussi de Boeny et de Nosy Be sont suspendus. En dehors de ces Régions, les vols pourront toujours continuer, sauf que les passagers devront effectuer un test PCR dans les dernières 72 heures avant l’embarquement », explique l’ACM dans un communiqué. Malheureusement, malgré le maintien des vols dans les autres Régions de la Grande île, Tsaradia subit quand même de plein fouet les impacts de la fermeture de quelques Régions et de la recrudescence de la pandémie de coronavirus.

Pourtant, le maintien des vols depuis Antananarivo vers les autres Régions est aussi un moyen pour maintenir à flots la filiale domestique d’Air Madagascar. En effet, la majeure partie des vols de Tsaradia partent tous d’Antananarivo. Si la Capitale est fermée, Tsaradia ne pourra effectuer d’un seul vol le trajet reliant Taolagnaro et Toliara. Cependant, d’après les explications fournies par le directeur général de Tsaradia, Andriamamonjy Rafanomezantsoa, « tous les projets de voyages des passagers sont tous tombés à l’eau actuellement. La situation sanitaire actuelle oblige. Pourtant, nous avons déjà retrouvé un semblant de normalité concernant nos activités depuis le mois de septembre. Nos activités ont haussé de 30 %. Et le deuxième Salon Bons Plans Tourisme n’a fait que confirmer cette reprise. Malheureusement, nous nous retrouvons aujourd’hui à la case de départ. Notre taux d’activité ne dépasse même pas les 10 % ». Le test PCR obligatoire représente également un vrai facteur qui décourage les voyageurs aujourd’hui, menant à cette baisse considérable des activités. « De plus, au vu de la non-prise de conscience de la population, je reste assez sceptique sur l’évolution positive de la situation sanitaire à Madagascar, notamment au vu des faits lors du lundi de Pâques dernier », déplore le DG de Tsaradia.

Dans tous les cas, le point positif est que les démarches concernant l’appui pour Tsaradia est déjà en cours.

Rova Randria

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff