Publié dans Economie

Programme de formation « Miatrika Covid » - Réponse positive des acteurs du tourisme

Publié le mardi, 20 avril 2021

Un espoir pour l’ère post-Covid. « Miatrika Covid », le programme de formation gratuit, dédié aux acteurs du tourisme, avance à merveille. En trois mois, 1 300 personnes dans le grand Tanà ont déjà bénéficié d’un renforcement des capacités. L’objectif consiste à toucher 5 000 personnes dans la Capitale. Ces dernières semaines, les témoignages des bénéficiaires concernant l’utilité de ce programme se multiplient. Le week-end dernier, six sessions de formation ont été achevées, d’après les responsables auprès de la Confédération du tourisme de Madagascar (CTM).

« Près d’une centaine de bénéficiaires ont reçu leurs attestations de fin de formation, la semaine dernière. Il s’agit d’une formation en commis de cuisine, personnel de chambre, serveur-barman, accueil et communication, langues étrangères, etc. Il existe également d’autres formations plus spécifiques, entre autres celle axée sur la géologie ainsi que les us et coutumes pour les guides. Jusqu’ici, les bénéficiaires du projet se montrent très satisfaits du programme ainsi que de ses impacts », ont-ils confié.

Mis en œuvre depuis le mois de janvier, ledit projet vise à maintenir les emplois de base dans les entreprises à travers le renforcement des compétences de base, la capacité de mobilité professionnelle des travailleurs, de même que les capacités des auto-entrepreneurs du secteur touristique. Face à la propagation de la pandémie, certains modules sont enseignés en ligne. Les formations en présentiel sont limités à vingt personnes afin de pouvoir respecter la distanciation sociale.

Financées à hauteur de 5 millions de dollars par le projet Pôle intégré de croissance (PIC) de la Banque mondiale, plus de 500 formations seront mises en œuvre pendant une année. Elles impacteront 10 000 personnes dans les Régions de Nosy Be, Fort-Dauphin, Analamanga, Sainte-Marie, Antsiranana, Fort-Dauphin et Tuléar.

Il faut croire que ce programme apportera de grands changements sur la qualité de l’offre de services touristiques à Madagascar, ainsi que la performance des gens œuvrant dans de ce secteur d’activité, reconnu pour son caractère de pourvoyeur d’emplois et de devises.

Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff