Publié dans Economie

Crédit vert - 6 millions d’euros pour financer des projets d’énergies renouvelables

Publié le lundi, 27 septembre 2021

Quelques mois après le lancement officiel à Madagascar de la ligne de crédit SUNREF, label « finance verte » de l’Agence française de développement, le projet « Moringa Wave » devient le premier bénéficiaire de cette initiative particulièrement impliquée dans l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD). Ce projet a été sélectionné grâce à sa pertinence.

Spécialisé dans la production, la distribution et l’utilisation de moringa oleifera, plus connu à Madagascar sous le nom d’« Ananambo » et de ses dérivés, Moringa Wave a choisi de s’engager dans un investissement éco-responsable. Il s’agit de l’acquisition de machines répondant aux meilleures normes environnementales, ce qui réduira considérablement sa consommation d’énergie, tout en améliorant la qualité de ses produits et les conditions de travail de ses partenaires agriculteurs, en leur permettant de générer davantage de revenus. « Fruit d’une profonde connaissance du contexte local et d’une sensibilité aux problématiques du développement durable à Madagascar, le projet "Moringa Wave" va contribuer à créer plusieurs impacts environnementaux et sociaux positifs, favorisant la biodiversité locale et les filières qui évoluent autour de nos activités qui créent déjà 205 emplois directs », explique Franco Emilio Risso, directeur général et fondateur de Moringa Wave.

Par ailleurs, les activités de l’entreprise apportent un appui dans le cadre de la lutte contre l'érosion des sols, avec notamment un reboisement sur un terrain de 20 Ha, représentant près de 1,6 millions de pieds de plantes nouvelles. Il faut rappeler qu’à Madagascar, le financement de la croissance verte représente un défi majeur auquel l’Agence française de développement (AFD) apporte sa contribution, en partenariat avec des banques, et avec le soutien financier de l’Union européenne (UE) et l’assistance technique confiée à Solidis, elle-même appuyée par le groupement BURGEAP-IED-GRET.

A travers la ligne de crédit SUNREF, l’AFD accorde à MCB Madagascar, première institution financière partenaire, un montant total minimal de 6 millions d’euros pour le financement de projets d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et de protection environnementale. Le but de cette démarche étant d’initier le développement d’un marché de crédits verts à destination des petites et moyennes entreprises ainsi que des particuliers à Madagascar. Ce soutien en faveur des projets éco-responsables est accompagné d’une assistance technique gratuite pour les entreprises et les banques partenaires, et ce, tout au long des 3 années que dure le programme.

Hary Rakoto

Fil infos

  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu
  • Norbert Lala Ratsirahonana - “ Non à l’impunité ! ”
  • Gouverneur de Betsiboka - La lutte contre le grand banditisme érigée en priorité
Pub droite 1

Editorial

  • L’inévitable rappel !
    La Présidence fonce dans le tas. Conscient du degré alarmant du laxisme dans certains secteurs de l’administration, le sommet de l’Etat se décide, enfin, à prendre la situation en main. Un ministre fait même l’objet d’un rappel à l’ordre de la Présidence. Il fallait à tout prix prendre le taureau par les cornes.

A bout portant

AutoDiff