Publié dans Economie

Liaisons Maurice-Madagascar - Un vol de rapatriement en vue 

Publié le dimanche, 28 novembre 2021

Le 17 novembre dernier, le Conseil des ministres de Madagascar a décidé la suspension des liaisons aériennes entre la Grande île et Maurice. Le dernier vol a ainsi eu lieu samedi dernier. Pourtant, de nombreux ressortissants malagasy se retrouvent encore bloqués sur l’île voisine sachant que ce dernier vol a affiché complet. Des personnes se retrouvent notamment dans l’expectative pour diverses raisons.

Pour certains par exemple, leur contrat de travail touche à sa fin pour ce mois de novembre. Tandis que pour d’autres, c’est la fin des études. Face à tout cela, l’ambassade de Madagascar va donc établir une liste pour un éventuel vol de rapatriement vers le pays, après le dernier vol commercial autorisé. Pour l’heure, aucune date n’est encore fixée. Toutefois, les intéressés peuvent d’ores et déjà s’inscrire pour pouvoir en bénéficier. Un formulaire est disponible en ligne.

 Pour rappel, les vols de rapatriement ont pris fin dès la réouverture des frontières, le 23 octobre dernier. Toutes les personnes souhaitant revenir à Madagascar ont ainsi été réorientées vers les vols commerciaux. Malheureusement, avec la détérioration considérable de la situation sanitaire dans cette île sœur en raison de la recrudescence de la pandémie de Covid-19, les autorités malagasy ont décidé de suspendre ces vols commerciaux par précaution. Madagascar reste en effet sur ses gardes pour éviter une nouvelle vague de contamination. Chacun devra suivre de près l’évolution de la situation sanitaire à l’île Maurice, sachant que toutes les décisions prises en dépendront.  

Rova Randria

Fil infos

  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !
  • Inondations des plaines d’Antananarivo - 53,2 milliards d’ariary investis en 2017-2020
  • Montée des eaux à Antananarivo - Les remblayages illicites pointés du doigt
  • Décès du Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison - La République perd un grand serviteur

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un front de trop !
    Alors que les dirigeants du pays s’affairent à affronter l’urgence sanitaire et l’urgence de la reforestation, deux urgences nationales, voilà qu’une troisième urgence nationale pointe son nez : la montée des eaux. Bref, le régime se trouve en face de trois fronts de guerre qu’il faille attaquer en simultané. Evidemment, il faut avoir la tête posée et les reins solides. En somme, c’est l’avantage pour un pays d’avoir un dirigeant jeune en pleine possession de ses facultés intellectuelles et physiques.

A bout portant

AutoDiff