Publié dans Economie

Aide d’urgence aux sinistrés - Plus de 5 000 repas chauds servis quotidiennement

Publié le vendredi, 04 mars 2022

Fruit du partenariat entre l’association Fitia et l’ONG américaine « World Central Kitchen » (WCK). Des milliers de sinistrés de Mananjary ont bénéficié quotidiennement de repas chauds concoctés par les membres de ladite association présidée par la Première dame Mialy Rajoelina, soutenus par des autorités et bénévoles locaux. « Plus de 5000 repas chauds ont été servis quotidiennement aux sinistrés pendant 20 jours.

Des plats équilibrés et diversifiés, au plaisir des sinistrés », rapporte Denis Franconio, maire de la Commune urbaine de Mananjary. Selon les informations recueillies, l’alimentation constitue un besoin urgent pour les sinistrés, d’où le choix d’en concocter et de servir des repas chauds pour ces victimes de cyclone. 

Cette action humanitaire, servant de réponse d’urgence post-cyclonique, a pris fin hier dans la Capitale de la Région de Vatovavy. Un dernier jour qui s’est démarqué par la présence de la Première dame en personne pour distribuer les plats aux sinistrés. C’était également une occasion pour la Présidente de l’association Fitia de discuter avec les sinistrés ainsi que de les encourager à aller de l’avant. L’épouse du Président de la République n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance envers les partenaires, lesquels ont largement contribué à la tenue de la distribution de ces repas chauds.

Faut-il rappeler que Mananjary a été ravagé à 90 % après le passage du cyclone Batsirai, avant d’être de nouveau frappé par la tempête tropicale Emnati, en l’espace de quelques jours. Le premier cyclone a entraîné des dégâts humains considérables, avec 99 341 sinistrés issus de 12 552 ménages. Le second a touché 1 839 ménages composés de 7 113 personnes. 17 sites d’hébergement sur les 25 officiels mis en place depuis restent ouverts jusqu’à hier. 3 autres vont se fermer ce week-end, d’après le maire. Les travaux de redressement s’enchaînent pour un retour progressif à la normale…

Recueillis par Patricia Ramavonirina

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff