Publié dans Economie

Structure des prix - Une nouvelle feuille de route avant le 28 février

Publié le vendredi, 15 février 2019

Equilibrer les prix pour les intérêts de tous ! Ce sera l’objectif à atteindre pour toutes les parties prenantes, comme l’Etat ou encore les compagnies pétrolières, lors des différentes discussions afin d’élaborer la nouvelle structure des prix. A l’issue de la Semaine des hydrocarbures, les participants ont en effet fixé comme but l’actualisation de la structure des prix, d’ici la fin du mois. «  Au cours des différents échanges au cours de ces trois jours, nous avons pu constater qu’il est nécessaire de revoir la structure des prix, tout en préservant l’intérêt de tous. Un juste équilibre est donc à trouver. Pour ce faire, nous devrons en discuter dès la semaine prochaine afin d’avoir une feuille de route avant le 28 février prochain », maintient Hajatiana Rasolomanana, directeur des hydrocarbures au sein du ministère de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures, hier, durant sa présentation de la synthèse de la Semaine des hydrocarbures. Pour trouver ce juste équilibre, les associations représentant les consommateurs ainsi que les transporteurs veulent participer de près à ces négociations pour ne pas perdre de vue leurs intérêts. A noter qu’au cours des discussions durant les rencontres, les associations des consommateurs ont demandé à ce que « les prix soient revus à la baisse, en cohérence avec le pouvoir

d’achat de tous ».

Documents cadres

En outre, l’actualisation des documents cadres du secteur pétrolier en aval fait également partie des objectifs à atteindre, plus particulièrement pour le ministère de tutelle. «  La loi régissant le secteur pétrolier date de 2004. De ce fait, cela fera bientôt quinze années successives que cette loi n’a pas évolué. Elle est donc aujourd’hui bien dépassée. Une actualisation demeure ainsi une nécessité pour pouvoir développer cette filière », défend Hajatiana Rasolomanana. Et en dernier point, le ministère et ses collaborateurs prévoient d’élaborer un plan de développement. L’idée est d’aligner ce plan avec celui des investissements du secteur privé. Ainsi, les actions menées par le secteur public et le secteur privé seront en réel accord. En tout cas, les rencontres entre les pétroliers et le ministère ont bien porté leurs fruits.
Rova Randria

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff