Publié dans Economie

Environnement - 40 000 ha à reboiser en un an !

Publié le jeudi, 28 février 2019

Atteindre à tout prix le reboisement de 40 000 hectares en un an ! Lors du Conseil  des ministres qui s'est tenu jeudi dernier, le Chef d'Etat Andry Rajoelina a réitéré cette volonté de rendre Madagascar plus vert. Une décision raisonnable puisque 100 000 hectares de terrain par an sont actuellement victimes de déforestation. Au cours des soixante dernières années, la superficie de la forêt a diminué de 45%. A l'heure qu'il est, il ne reste plus que 8,6 millions d'hectares de surfaces couvertes de forêts, avec une répartition inégale des plantes. Afin de remédier à ce mal, 500 à 1000 pieds d'arbre par hectare vont être plantés cette année. Pour atteindre cet objectif, il requiert alors de mobiliser plus de six millions de personnes.  La sensibilisation s'orientera surtout vers les élèves et les militaires.

Dans ce cadre, la  campagne de reboisement pour l'année 2019-2020  débutera officiellement ce samedi, à Analameva-Antsirinala. Une zone dans laquelle la société Fanalamanga exécute sa mission. D'ailleurs, la Région la plus concernée par ce reboisement est concentrée dans la Région  Sofia, Menabe, mais aussi le côté Est de l'île  surtout en Haute  Matsiatra. Pour cette campagne, le thème s'intitule « Madagascar couvert de forêts ». L'Etat ne se contentera pas seulement de planter mais  aussi d'assurer le suivi et la préservation  des forêts. Le  Président Andry Rajoelina lance donc un appel à tous les Malagasy sans exception pour participer grandement  à ce projet.

Le Gouvernement a d'ailleurs octroyé une somme de 2,5 milliards d'ariary au ministère de l'Environnement et du  Développement durable pour lutter contre les feux de brousse et  mettre en place le « label vert ». Une politique de sécurisation foncière sera également adoptée afin de mieux exploiter la terre  et ses ressources.  

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff