Publié dans Economie

Jeux olympiques en robotique - L’équipe nationale en difficulté financière

Publié le jeudi, 18 juillet 2019

Un appel au secours. L’équipe nationale de la robotique rencontre en ce moment un problème financier alors qu’elle devra concourir aux prochains jeux olympiques de la robotique à Dubaï.Cependant, Madagascar figure parmi les invités à ce grand challenge robotique international avec 195 pays au mois d’octobre. « Ce sera notre troisième participation à ce gigantesque événement initié par FIRST Global. Stem4good doit rassembler les fonds nécessaires pour couvrir les coûts d’un
kit robot, du voyage, de la  nourriture, de l’hébergement et autres frais connexes pour la délégation de Madagascar.Nous avons besoin au total 25 000  dollars soit  aux alentours de 90 millions d’ariary. Par ailleurs, nous avons déjà payé le premier virement de 2500 dollars soit environ 9 millions d’ariary le mois de juin pour l’’expédition des kits de robot. Nous devrons maintenant procéder au deuxième virement du même montant ce mois-ci. Nous avons déjà connu un retard de quatre jours.  Même si nous trouvons cette somme, le reste sera encore un défi de taille pour le total du voyage» explique Sahaza Marline, président de l’association Stem4good.

 

C’est la troisième fois que l’équipe participe à ce concours d’envergure internationale. Pour cette édition 2019, l’événement se tiendra du 24 au 27 octobre au Coca Cola Arena Dubaï. Le Team Madagascar est constitué de cinq jeunes passionnés à savoir deux filles et trois garçons. En ce moment, l’équipe est déjà prête et s’exerce jour et nuit à la création de robot par des pièces détachées. Leur participation à ce concours contribue grandement au développement du numérique à Madagascar. « Ces jeunes ouvrent la voie à des milliers d'autres en ce qui concerne le domaine de la robotique, domaine où Madagascar devra investir tôt ou tard. Nous pouvons être des atouts majeurs dans l'émergence effective du pays, notamment pour aider à booster l'éducation scientifique et technologique à Madagascar » explique Andry Ravololonjatovo, vice-président de l’association. A noter que lors de la première édition en 2017, Madagascar a été représenté par six jeunes et a gagné la médaille de bronze du prix Sofia Kovalevskaya pendant cette aventure internationale. Ce prix récompense les équipes qui ont su le mieux documenter en images et à travers les réseaux sociaux leur parcours impliquant et inspirant ainsi leur communauté d’origine.
 gouvernement de Dubai.Le thème du challenge de robotique cette année porte sur les enjeux et opportunités que représente l’océan.
 Solange Heriniaina

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff