Publié dans Economie

Ressources naturelles - Protection des mangroves pour le développement des zones côtières

Publié le mercredi, 24 juillet 2019

Une étendue de 2 100 km2. Madagascar abrite 2 % des mangroves du monde. Cette ressource naturelle contribue grandement au développement des zones côtières et participe à la conservation de l’écosystème. « Les mangroves offrent une vaste gamme de services de l’écosystème. Elles protègent le littoral contre les hautes vagues et l’érosion. Ces plantes constituent également un lieu d’habitat pour diverses espèces marines d’importance économique et alimentaire, notamment les crevettes, crabes et poissons ainsi que pour les oiseaux endémiques, les geckos et les lémuriens. En moyenne, la valeur des mangroves en termes de production halieutique et forestière s’élève respectivement à 23 613 $ / ha / an et à 38 115 $ / ha / an », avance Nanie Ratsifandrihamanana, directrice du Fonds mondial pour la nature (WWF Madagascar), à l’issue d’une étude cartographique sur l’évolution des mangroves à Madagascar.


Malgré leur rôle très important, les écosystèmes de mangroves sont exposés à des menaces continues, allant de la conversion en rizières à la coupe sélective de bois de chauffe et de bois de construction, en passant par la sédimentation due à la déforestation en amont. « La surface totale des mangroves est passée de 294 387 ha en 2000 à un peu plus de 236 400 ha en 2018 », souligne-t-elle.
Ainsi, depuis 2007, WWF s’est lancé dans la protection de cette ressource naturelle.  « Le WWF s’est associé aux communautés locales pour protéger et restaurer les mangroves dans les Régions de Menabe, Melaky et Diana. Au total, 50 000 hectares de mangroves sont protégés au moyen d’initiatives de gestion communautaire.  Plus de 2 millions d’arbres de mangroves ont été plantés entre 2007 à 2017. Aujourd’hui, seize organisations communautaires issues de ces Régions sont  engagées activement dans la conservation de ces ressources naturelles », évoque le communiqué officiel. A titre d’information, la journée internationale de la conservation des mangroves se tiendra demain.
Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
  • Concertation nationale - Un prétexte pour le partage du pouvoir
  • Eglise luthérienne de Madagascar - Le couple présidentiel aux côtés des jeunes
  • Affrontement à Mandoto - Le commandant de compagnie de Gendarmerie blessé
  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache

La Une

Pub droite 1

Editorial

  •  Forum et forum !
    Qui dit que le régime Orange a horreur ou a peur d’une concertation ou d’un forum ou d’un débat public ? Il va falloir revoir sa copie. Un pouvoir qui rejette le principe d’un échange voire d’un dialogue démocratique fait peur. On a tous les droits de se méfier d’un régime qui botte en touche de façon systématique la pratique d’une table ronde pour débattre de vrais problèmes et cela afin de dénouer une crise, une réelle crise qui bloque le fonctionnement démocratique du pays.

A bout portant

AutoDiff