Publié dans Economie

Projet Tatom - Moderniser les infrastructures pour le développement économique

Publié le jeudi, 25 juillet 2019

Un travail axé sur la RN2. Le projet Antananarivo-Toamasina-Madagasikara (Tatom) assure la connectivité entre la ville d’Antananarivo et de Toamasina par le système de transport. En parallèle à cela, le projet vise également à promouvoir le développement industriel et l’investissement dans cette zone. L’atelier de clôture du projet d’élaboration du schéma directeur s’est tenu hier au Carlton Anosy. « Grâce au développement de l’ensemble de la zone Tatom, l’économie de Madagascar sera reconstruite et la société malagasy retrouvera sa stabilité.

L’ensemble de la zone Tatom développera de manière durable ses propres secteurs économiques. De plus, la zone pourrait soutenir le développement des économies d’autres régions en renforçant la connectivité vers d’autres régions à partir d’Antananarivo et la connectivité avec d’autres régions à partir du port de Toamasina grâce à la modernisation de la fonction de transport de l’axe économique Tatom » évoque Harimanana Rabe, directeur général de l’Aménagement du Territoire et de l’Habitat lors de son intervention. De ce fait, les économies en milieu urbain et rural de Moramanga, Brickaville, Manjakandriana et Antsapanana se développeront non seulement grâce à l’expansion du commerce et des services de réparation de véhicules pour passagers et de camions de transports de marchandises, mais également par l’investissement dans les secteurs économiques tout en profitant de la proximité du port de Toamasina.

Un financement de 3,7 millions de dollars

Le projet comprend quatre phases et sera mis en œuvre à partir de cette année jusqu’en 2038. Le Japon, à travers le JICA, reste le grand partenaire de Madagascar dans ce projet de développement. « Le Japon est très heureux de financer avec un montant de 3,7 millions de dollars  ce projet Tatom. Notre pays a toujours accordé une importance capitale dans la qualité de l’infrastructure car elle joue un rôle important en matière de développement. La qualité de l’infrastructure est mesurée non seulement par la qualité de la technologie, la qualité de la mise en œuvre mais aussi la durée de l’exécution du projet » évoque Ogasawara  Ichiro, ambassadeur du Japon à Madagascar.

A la fin de ce projet Tatom, une autoroute entre Toamasina et Antanarivo sera construite pour permettre aux véhicules pour passagers, taxis-brousse,  grands bus et camions de parcourir entre 3 à 3h et demie la distance entre les deux agglomérations. Pour le moment, le projet se trouve encore au stade d’amélioration de la sécurité du transport dans cet axe.

Recueillis par Solange Heriniaina

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Disparition de 36 kg d’or et 64.000 litres de gasoil - Des "magiciens" à Madagascar !
  • Lutte antiacridienne - Un pesticide controversé utilisé à Madagascar
  • Face-à-face entre les députés et le Gouvernement - La JIRAMA sous le feu des critiques !
  • Ministère des Affaires étrangères - Les grévistes veulent changer d’interlocuteur
  • Trafic de bois précieux - 3 individus interpellés avec un chargement de palissandre
  • Grâce présidentielle - Remises de peine pour 11 316 détenus
  • Une jeune femme de 22 ans remporte un « trano mora » - « Je suis abasourdie »
  • Exportation de vanille - Des licences refusées pour non-rapatriement de devises
  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur la braise !
    La vie reprend son cours. Une reprise difficile pour certains. Sur le chaudron voire sur la poudrière pour d’autres. En tout cas, c’est la galère dans l’ensemble !Dès le lendemain, sans faute, de la date de la célébration de la Fête nationale, les vicissitudes des délestages reviennent au galop. Les coupures d’eau, du matin jusqu’au beau milieu de l’après-midi gâche les travaux de la vie quotidienne des ménages. Les coupures d’électricité qui prennent toujours au dépourvu chacun dans ses activités à la maison, à l’atelier, à la coiffure, à l’épicerie, etc., continuent de faire des ravages. Et le ras-le-bol remonte en surface.Mais, l’évènement phare de ce retour à la vie … anormale revient à la séance de « face-à-face » entre les membres de l’Exécutif et les élus du Parlement de la Chambre basse. Incontestablement, c’est le point d’orgue de la semaine qui concentre les attentions de l’opinion publique. Les…

A bout portant

AutoDiff