Publié dans Economie

UE - Madagascar - 85 milliards d’ariary pour le développement rural et la promotion de l’exportation

Publié le jeudi, 29 août 2019

Une nouvelle somme dans la caisse de l’Etat. Le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato ainsi que le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) Lantosoa Rakotomalala ont procédé à la signature de deux conventions de financement hier à Antaninarenina. L’Union Européenne subventionne le pays de 85 milliards d’ariary pour une durée de 5 ans. Le Gouvernement investira cette somme dans deux secteurs stratégiques notamment l’agriculture et l’exportation. Deux programmes seront ainsi mis en œuvre à savoir le programme AFAFI CENTRE et le programme PADEIR pour une durée de cinq ans. « Le programme AFAFI CENTRE  vise à améliorer durablement les revenus des ménages ruraux dans leur sécurité alimentaire et nutritionnelle, en particulier celle des femmes et des enfants, dans un souci de préservation de l’environnement naturel dans la zone préurbaine d’Analamanga, et notamment sur 105 Communes des Régions d’Analamanga et Itasy. Le Programme PADEIR, de son côté, améliore la compétitivité des filières exportatrices notamment le textile, le tourisme et les technologies de l’information et de la communication vers les marchés de l’Union Européenne et les marchés régionaux » ,  explique le ministre Richard Randriamandrato.


 Accélération
 Le Gouvernement n’attendra pas longtemps pour mobiliser cette subvention. Les programmes démarreront cette année. «Nous travaillons dans le cadre d’un nouvel état d’esprit  à savoir rattraper le retard de développement pour que Madagascar devienne un pays à économie émergente dans les prochaines années. Nous n’allons plus nous retarder sur les procédures. Le Gouvernement fera en sorte que les programmes démarrent très rapidement. Le montant alloué sera mis à l’échelle cette année pour que tous les bénéficiaires en profitent le plus tôt possible. En effet, ces deux programmes changeront véritablement la manière de travailler dans l’agriculture et pour l’exportation », souligne le ministre de l’Economie et des Finances. A noter que plusieurs autres programmes sont déjà dans le pipeline avec l’Union Européenne pour l’année prochaine.
 Solange Heriniaina

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina
Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff