Publié dans Economie

Communales à Tana - MMM et Hiaraka Isika affichent leur soutien à Naina Andriantsitohaina

Publié le lundi, 11 novembre 2019

Une semaine après le début de la campagne électorale, Naina Andriantsitohaina continue d’engranger les soutiens. Hier, le parti Malagasy miara-miainga et le Hiaraka Isika ont annoncé de manière officielle leur soutien à sa candidature à la course à la Mairie de la Capitale. Au cours d’une conférence de presse à Antanimena hier dans la matinée, le MMM par le biais de son secrétaire général, Fienena Richard  a annoncé son soutien au candidat numéro 4 sur le bulletin unique. Un soutien qu’il explique par la nécessité d’une reconstruction de la Capitale ainsi que la dégradation de la société et du niveau de vie ont dicté la décision du MMM. Le choix est une réponse à l’appel du candidat n°4, Naina Andriantsitohaina, pour la reconstruction de la Capitale et pour la réalisation du projet présidentiel. En outre, le MMM dit être convaincu par le programme du candidat mais aussi par sa gestion des affaires. Après plusieurs années de collaboration, ce soutien au candidat de l’Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina dans la Capitale est « logique et inconditionnel ». Le MMM appelle par ailleurs à voter afin d’éviter que le taux de participation très faible lors des dernières élections ne se reproduise.

Dans le milieu de l’après-midi, c’est au tour du parti Hiaraka Isika d’annoncer son soutien à Naina Andriantsitohaina. C’est le président national du parti Camille Vital qui en a fait l’annonce au restaurant Tsarasakafo Ambatobe. « C’est sans hésitations que nous appelons à voter pour le candidat numéro 4 Naina Andriantsitohaina, et les conseillers de la liste numéro 2 qui l’accompagnent à Antananarivo », indique-t-il. La formation de l’ancien Premier ministre avait soutenu le parti de l’actuel Président de la République lors de l’élection présidentielle et avait soutenu les candidats de la coalition présidentielle lors des élections législatives dans les circonscriptions où elle ne présentait pas de candidats. Un choix qu’elle réédite pour les élections communales et municipales du 27 novembre prochain.
Notons que le parti AKFM d’Eric Rakotomanga, dans une déclaration publiée hier, a également annoncé son soutien à la candidature de Naina Andriantsitohaina. Hier, le candidat n°4 aux communales d’Antananarivo, Naina Andriantsitohaina, accompagné des candidats conseillers municipaux conduits par Clémence Raharinirina, du député Jocelyn Andriamanalinarivo a fait campagne dans les quartiers d’Antohomadinika, Isotry Anatihazo et Andavamba Anatihazo. L’occasion pour lui de soutenir que ce n’est plus le moment de trouver des excuses. 
La Rédaction

Fil infos

  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff