Publié dans Economie

Tourisme à Madagascar - Les tournois de golf à multiplier

Publié le vendredi, 06 décembre 2019

20 milliards de dollars. Tel est la somme annuelle que rapporte le golf sur le marché international du tourisme sportif. Alors que Madagascar, dans le cadre de la redynamisation de son secteur touristique, s’ouvre un peu plus vers le tourisme sportif, il a le privilège d’accueillir pour la première fois la finale du « Staysure Tour », un éminent tournoi international de golf. Une vraie aubaine à exploiter, entre le coup de projecteur international pour la destination et les répercussions sur les activités des opérateurs hôtelliers et les restaurateurs. D’ailleurs, durant une semaine, plus d’une cinquantaine de joueurs de golf internationaux à hauts revenus ont séjourné dans la Capitale. Certes, le fait d’accueillir ce genre d’événement à maintes reprises permettra de booster le secteur touristique, en même temps que l’économie du pays. De plus, il ne faut pas oublier que Madagascar a les infrastructures nécessaires pour accueillir ce type de tournoi, notamment l’International Golf Club du Rova à Andakana ou encore le Foulpointe Golf Club, qui ont chacun leurs spécificités. 

De surcroît, parmi les différents types de tourisme, le tourisme sportif s’avère le plus stable. « Quand les sportifs décident de partir vers une destination dans le but de découvrir un spot ou encore pour participer à un tournoi quelconque, aucun autre événement ne leur ferait annuler leur voyage. En effet, même si le pays subit une crise politique ou autre, les sportifs maintiennent toujours le cap. C’est pourquoi, il est d’autant plus intéressant d’investir dans ce domaine, étant donné cette stabilité. En plus, il faut souligner que les sportifs ont pour la majorité beaucoup de moyens financiers pour profiter au maximum de leur séjour », a soutenu un professionnel dans le secteur. Ainsi, le marché du tourisme sportif pourrait s’étendre vers d’autres disciplines comme la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ou encore les Jeux des îles. Comme cela, le pays n’accueillera pas non seulement les joueurs mais aussi les spectateurs. Proposer une large gamme d’offres tournées vers ce secteur permettra donc d’attirer de plus en plus de tournois ou de compétitions en tout genre. 

En tout cas, en termes de visibilité, Madagascar en aura pour son compte en tant que pays hôte avec le résumé de 52 minutes réalisé par l’European Tour Production, et diffusé sur des chaînes internationales telles que Sky Sports, Eurosport, Discovery Channel ou encore Premier Sports et Golf Plus. Un autre résumé sera aussi produit par Canal+. Et il en sera de même pour les autres événements sportifs. Toutefois, il a déjà été signé que le « Staysure Tour » passera désormais par Madagascar pour une période de trois ans, à savoir de 2019 à 2021.

Rova Randria

 

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff