Publié dans Economie

Consommation - Flambée des prix du gaz domestique

Publié le lundi, 10 février 2020

On ne s’y attendait pas ! Les bouteilles de gaz de la marque Vitogaz ont affiché de nouveaux prix depuis hier, auprès des revendeurs. Désormais, la bouteille de 9 kg s’achète à 65 000 ariary, au lieu de 56 000 ariary. Et le prix de la bouteille de 12,5 kg est maintenant de 90 000 ariary, alors qu’avant c’était autour de 80 000 ariary, et ainsi de suite. Cette hausse surprend tout le monde vu que l’année dernière, avec l’exonération de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur le gaz domestique, instaurée par la Loi de Finances 2020, les consommateurs se sont au contraire attendus à une baisse des prix sur le marché. L’Etat a notamment adopté cette décision pour rendre le gaz domestique plus accessible au grand public, et assurer notre transition énergétique vers des ressources plus vertes.

 

Effectivement, jusqu’à aujourd’hui, les ménages malagasy utilisent pour la majorité du charbon de bois. Un vrai problème notamment pour notre environnement, plus particulièrement pour nos ressources forestières autant que pour notre santé. Ce problème risque de rester au même stade, avec cette hausse de prix du gaz, surtout que la différence de coût entre les deux combustibles permet déjà d’acheter près de la moitié d’un sac de charbon. En grande partie, les consommateurs malagasy raisonnent sur ce qu’ils peuvent dépenser et non sur ce qu’ils peuvent économiser en utilisant tel ou tel produit. De ce fait, les clients de Vitogaz se plaignent déjà au lendemain de cette augmentation des prix. Ils ne comprennent pas vraiment la raison de cette hausse, étant donné la situation actuelle. Il reste à voir si tous les revendeurs de gaz domestique ont déjà suivi cette tendance.

Recueillis par Rova Randria

 

Fil infos

  • Nécrologie - Le Père Sylvain Urfer décède en France à l’âge de 80 ans
  • La Vérité de la semaine
  • Lutte contre la Covid-19 - Les mesures prises par Madagascar font école
  • Projets de développement - Le Président sollicite le soutien et l'expertise allemande
  • Le Gouvernement Ntsay face aux députés - Les sujets socio-économiques au menu !
  • Approvisionnement en eau à Antananarivo  - La qualité et la distribution reviendraient à la normale
  • Destruction de forêt - Six individus déférés à Moramanga
  • Hausse des cas de Covid-19 - Des gouverneurs bousculent les mauvaises habitudes
  • Restrictions mondiales liées à la Covid-19 - L’assistante d’Antonio Guterres annule sa mission à Madagascar
  • Marc Ravalomanana - Précampagne sous couvert de redynamisation

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La CENI opérationnelle !
    Enfin, les neuf nouveaux membres de la CENI entrent en fonction. Comme l’exige la loi, ils ont prêté serment devant la Cour suprême ce mercredi 1er décembre et ce en présence du Chef de l’Etat Rajoelina Andry et du ministre de la Justice Imbiky Herilaza.Arrivés au terme de leur mandat, les anciens commissaires électoraux durent plier bagage. Me Hery Rakotomanana et son équipe cèdent la place à Dama Andrianarisedo Retaf Arsène, Randrianarivonantoanina Tiana Ifanomezantsoa, Ravalitera Jacques Michael, Andriamazaray Andoniaina, Razafindrabe Guy Georges, Abdallah Houssein, Razafimamonjy Laza Rabary, Fidimiafy Roger Marc, Ralaisoavimanjaka Andriamarotafikatohanambahoaka. Victime de certain dysfonctionnement dans le mécanisme interne, l’ancienne Instance d’Alarobia chargée d’organiser les élections à Madagasikara avait dû se débattre durement pour esquiver les boulets rouges de certains acteurs politiques. Me Rakotomanana dut user de son talent d’Avocat pour plaider la cause de ses anciens confrères. Il fallait défendre à tout prix l’intégrité et la crédibilité de…

A bout portant

AutoDiff