Publié dans Politique

Nouveau laboratoire LA2M - La capacité de 1000 tests par jour sera atteinte

Publié le mardi, 23 juin 2020

Une étape importante dans la lutte contre le Covid-19. La capacité de réalisation de tests pour le dépistage de ce virus redoutable augmente désormais grâce à l’opérationnalisation du laboratoire LA2M (Laboratoire d’analyses médicales malagasy) sis à Androhibe. La nouvelle infrastructure a été inaugurée au cours d’une cérémonie officielle en présence du Président Andry Rajoelina hier.
Le laboratoire a été équipé de matériels sophistiqués à l’exemple du QuantStudio 7 qui permettra  d’effectuer 384 tests en une journée, si les autres laboratoires  ne peuvent en effectuer que 94 jusqu’à maintenant. A ce rythme, le nombre de tests effectués quotidiennement par le LA2M à lui seul peut augmenter jusqu’à 700 tests ou plus. Nous pourrions ainsi atteindre facilement voire dépasser la barre des 1000 tests par jour, en ajoutant les tests émanant des autres laboratoires comme l’Institut Pasteur, le Centre d’infectiologie Charles Mérieux et le laboratoire de l’ HJRA. La rapidité des résultats est également assurée dans un délai de 72 heures. D’après le Président, toutes les analyses au sein de ce nouveau laboratoire seront effectuées gratuitement.
Priorité à la santé
Madagascar se dote ainsi de son premier laboratoire épidémiologique destiné à détecter les maladies épidémiques telles que la peste, le choléra, la tuberculose, le paludisme, le VIH/SIDA ainsi que le Covid-19.  Une avancée significative dans le contexte de célébration du 60ème anniversaire du retour d’indépendance de la Grande île. Dans son discours, le Chef de l’Etat a souligné que l’inauguration de cette nouvelle infrastructure démontre le caractère primordial de la santé de la population pour l’Etat malagasy. D’ailleurs, cela entre dans la concrétisation du 5ème Velirano du Président visant à assurer une santé pour tous.
Le numéro un de l’Exécutif a également insisté sur les multiples efforts déployés par le régime pour endiguer la pandémie, tout en mettant un accent particulier sur la situation des membres du personnel médical. « Nous avons soutenu et encouragé sans cesse les agents de santé et les scientifiques malagasy dans cette lutte contre le Covid-19. L’équipement des personnels de santé ainsi que la mise en place de ce type d’infrastructure ont été primordiaux dans notre stratégie afin de faire face à cet ennemi invisible », a déclaré le Président. Notons qu’outre quelques membres du Gouvernement, la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a répondu présente lors de la cérémonie d’hier.
La Rédaction

Fil infos

  • Vols de rapatriement - «Les autorisations se négocient entre les Etats », dixit l’aviation civile de Madagascar
  • Factures JIRAMA mars-août - Le paiement reporté en 2021
  • Assassinat de Danil Radjan - Qui est le quatrième meurtrier ?
  • Pour les pays touchés par la pandémie de Covid-19 - Andry Rajoelina propose l’effacement de la dette
  • Code de la communication médiatisée - La boucle est bouclée
  • Flambée des cas de Covid-19 en Europe - Crainte sur la réouverture du ciel malagasy !
  • Maire d’Antananarivo - Le grand « moral » de Naina Andriantsitohaina
  • Sénatoriales - De quoi a peur le Groupe du Panorama ?
  • Affaire Raoul Arizaka Rabekoto - L'INSCAE réagit et précise
  • Tovonanahary Rabetsitonta sur la pandémie - « Les mesures préconisées par l'Etat malagasy ont été efficaces »

Editorial

  • Tache d’huile !
    Une brèche suffit pour que le fût d’huile déverse au compte-gouttes ou à gogo son contenu. L’huile, à la différence des autres liquides, a une propriété unique de se répandre tout naturellement couvrant le périmètre autour duquel elle est déversée. La tache envahit le pourtour. Le Chef de l’Etat accède à la demande de la population du Sud-est de considérer la scission de la Région de Vatovavy - Fitovinany en deux. Le débat autour de la question vient d’avoir lieu. Des notables de la Région, des chefs coutumiers, des élus et d’autres sensibilités se sont réunis autour d’une table sous la direction du Président pour en débattre. Hormis l’épineuse question de la répartition des six Districts à chacune des deux nouvelles Régions qui, en fait, crée des vagues, la démarche fait école.

A bout portant

AutoDiff