Publié dans Politique

Développement dans la Région de Diana - Le nouveau gouverneur mène la danse !

Publié le mardi, 28 juillet 2020

Le nouveau gouverneur de la Région de Diana, Daodo Arona Marisiky vient de prendre officiellement fonction. La cérémonie dans ce sens s’est tenue, avant – hier, à Antsiranana en présence du Président Andry Rajoelina et son épouse. Nommé en Conseil des ministres le 23 juillet dernier – au même titre que les gouverneurs de Boeny et d’Analanjirofo – le nouvel homme fort de la Diana est un natif d’Antsiranana. En s’adressant au Chef de l’Etat, il a promis d’honorer la responsabilité qui lui a été confiée. « Je suis né ici, j’ai grandi ici, et j’ai étudié ici même. Aujourd’hui, je suis prêt à développer la Région en retour », a assuré le nouveau gouverneur qui affirme avoir aspiré à une telle fonction depuis longtemps. Il met en tête de ses priorités la lutte contre la Covid-19, la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance et la sécurité. Il a d’ores et déjà appelé à la solidarité de toute la population afin de se tourner ensemble vers le développement.

 

Pour sa part, le Président de la République  a réitéré la volonté de l’Etat à concrétiser les projets de développement réel et durable. Il n’a pas manqué de rappeler la ligne de conduite du régime qui mise sur un développement à partir de la base. Les collectivités décentralisées sont ainsi les mieux placées pour connaitre les desiderata et les souffrances de la population au niveau local.  Le Président a souligné le rôle clé d’un gouverneur régional qui est, avant – tout, le représentant du pouvoir exécutif et auquel incombe la prise de toutes les décisions liées à l’essor de la Région. « Auparavant, malgré le changement d’appellation, les chefs de Région étaient livrés à eux – mêmes. Aujourd’hui, chaque gouverneur est désormais valorisé puisqu’il jouit d’un budget inscrit dans celui de l’Etat », soutient le Chef de l’Etat.

Collaboration avec les élus

Parmi les projets de développement qui attendent le nouveau gouverneur figurent notamment la réfection et la construction d’axes routiers qui relient les Communes et les Districts. D’ailleurs, les travaux de réhabilitation de l’axe Ambilobe – Vohémar sont déjà sur la bonne voie. De nouveaux ouvrages pour l’axe Ambanja – Antsiranana seraient également en perspective. A cela s’ajoutent d’autres chantiers comme la construction d’hôpitaux et d’écoles, la création d’emplois, la promotion du développement rural, etc.

Pour la réalisation desdits projets, le Président encourage l’étroite collaboration entre les élus comme les maires et les députés afin de définir les grands axes à prioriser pour développer chaque Région. « Aucune Commune ni District ne doit être oublié en matière de développement », a martelé le Chef de l’Etat. Il n’a pas manqué de donner les consignes pour combattre la pandémie de Covid-19 qui sévit dans plusieurs Régions de la Grande île dont la Diana avec un objectif « zéro décès » dans les jours à venir. Le Président et son épouse ne sont pas venus les mains vides et ont apporté plusieurs matériels et médicaments destinés aux soins des malades de la Covid-19 ainsi que des équipements pour le personnel soignant. La ville d’Antsiranana compte environ 65 cas de contamination à la Covid-19 et 3 décès.

La Rédaction

Fil infos

  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation
  • Sénatoriales - La liste IRMAR lance sa campagne
  • Projet Ambatovy - Production de 3000 tonnes de nickel au cours du premier trimestre 2021

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff