Publié dans Politique

Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat

Publié le jeudi, 06 août 2020

Les descentes du Président de la République Andry Rajoelina et son épouse Mialy Rajoelina se poursuivent. Hier, dans la matinée, le couple présidentiel était dans la Région de Matsiatra Ambony. Le Chef de l’Etat a remis à cette occasion dix concentrateurs d’oxygène pour les établissements hospitaliers de Fianarantsoa, la capitale de cette Région, afin d’aider au traitement des personnes en situation de détresse respiratoire. L’annonce a été faite au cours de la distribution officielle des aides sociales « Vatsy Tsinjo » et « Tosika Fameno » devant aider les familles en difficulté suite à la Covid-19. Le Président de la République a assuré que le nombre de ces concentrateurs d’oxygène peut être augmenté si le besoin s’en ressent.

En outre, les 4 Centres de santé de base II dédiés à la lutte contre le coronavirus, à savoir les CSBII Rova, Manaotsara, Mahazengy, Ankofafa, ont été dotés de médicaments pour traiter la maladie. Le Président a réitéré la gratuité des médicaments destinés au traitement de la Covid-19 au niveau des établissements hospitaliers.

Il appelle également les malades à ne pas attendre la maladie s’aggraver avant de consulter les médecins.

Reposant sur les avis de spécialistes, le Président Rajoelina a fait part de son espoir sur une baisse du nombre de cas confirmés dans les prochaines semaines. Se basant sur cet espoir, il affirme que les actions de développement dans la Région de Haute Matsiatra devraient reprendre. Il affirme que le matériel destiné à la construction d’infrastructures routières à Fianarantsoa et dans les Districts périphériques arrivera bientôt. Un budget de 2 milliards d’ariary a été consacré par l’Etat pour le pavage d’une vingtaine de kilomètres.  

Reprise des aides sociales

La distribution officielle des programmes d’aides sociales « Vatsy Tsinjo » et « Tosika Fameno » a eu lieu hier pour Fianarantsoa. 1 635 foyers ont bénéficié de Vatsy Tsinjo pour ce début. Les personnes issues d’autres secteurs d’activités frappées par la Covid-19 ont été privilégiées lors de cette nouvelle distribution d’aides sociales étatiques. Notamment le personnel enseignant des écoles privées, les transporteurs des lignes nationales desservant l’axe RN7 et leurs aides, les propriétaires de bar et de karaoke ainsi que les 53 chefs de Fokontany de la CU de Fianarantsoa. Outre les produits de première nécessité tels que le riz, l’huile, le lait concentré ; la tisane CVO ; le Vatsy Tsinjo comprend des légumes produits par les agriculteurs locaux et achetés par l’Etat. Un budget de 4 milliards d’ariary a été consacré par l’Etat malagasy pour les aides sociales à destination de la population locale.

450 foyers ont bénéficié de Tosika Fameno second du genre. Le nombre de personnes bénéficiant de cette aide sociale se compte à près de 20 000 pour la Commune urbaine de Fianarantsoa, à 10 000 pour le District de Lalangina. La distribution de ces aides sociales se poursuivra pendant encore quelques jours. Tous ceux qui doivent en bénéficier recevront leurs aides. Le Chef de l’Etat a fait la remarque selon laquelle ceux qui ont déjà bénéficié de Vatsy Tsinjo ne bénéficieront plus de Tosika Fameno, et vice-versa.  Un assainissement de la liste des bénéficiaires de ces aides au niveau des Fokontany doit être mené durant une période d’une à quatre semaines, afin que ceux qui doivent bénéficier de leurs parts, puissent l’être. Dans la foulée de sa descente à Fianarantsoa, le Chef de l’Etat et sa suite se sont rendus à Toliara pour la distribution de ces aides sociales.

La rédaction

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff