Publié dans Politique

Conseil de Gouvernement à l'ACMIL d'Antsirabe - Poursuite de la restructuration de l'Armée

Publié le dimanche, 20 décembre 2020

Le Premier ministre Christian Ntsay a organisé son deuxième Conseil de Gouvernement délocalisé à l'Académie militaire d'Antsirabe, samedi dernier. Le principal sujet abordé était la mise en place des structures liées à la restructuration de l'Armée. Le Premier ministre Christian Ntsay a convié les membres du Gouvernement à l'Académie militaire d'Antsirabe pour tenir le Conseil de Gouvernement, samedi dernier. Il s'agit du deuxième Conseil de Gouvernement délocalisé. Un mois passé en effet, le Conseil de Gouvernement s'est tenu à l'usine militaire de Moramanga.

 

A l'ouverture du Conseil, le Chef du Gouvernement a fait savoir que même à l'approche des fêtes de fin d'année, de nombreux sujets doivent être abordés. Ces sujets touchent la vie politique du pays et qu'il faut discuter dans le calme et la sérénité. Ils méritent également d'être débattus à fond, dont les questions qui touchent l'insécurité.

Ainsi, la mise en place des structures liées à la restauration de l'Armée a été abordée. Il s'agit d'instaurer et d'opérationnaliser les trois Etat- majors aux côtés de l'Etat-major des Armées. Le ministère de la Défense nationale va procéder à la mise en place de plusieurs bataillons et qu'il faut en débattre. Toutefois, des zones de défense et de sécurité et des délégations militaires régionales ont également été mises en place.

La restauration de la sécurité sur tout le territoire national est en effet une question prioritaire pour le Gouvernement. La protection des personnes et de leurs biens constitue un objectif à atteindre pour que la population puisse travailler en toute sérénité et apporter sa contribution au développement du pays.

Refonte des lois sur les jeux d'argent et les jeux de hasard

Par ailleurs, le Conseil de Gouvernement délocalisé s'est également penché sur la refonte des lois sur les jeux d'argent et les jeux de hasard. Les textes en vigueur actuellement ne sont plus adaptés à la réalité constate le Conseil de Gouvernement puisqu'ils datent de 1971.

Or, les jeux d'argent et les jeux de hasard ont connu de nombreuses évolutions si l'on ne cite que les jeux qui sont sur Internet. La raison pour laquelle le Gouvernement de Christian Ntsay tient à renouveler ces textes. Toutefois, ces textes doivent respecter les valeurs malagasy et s'adapter à ces valeurs, précise le Conseil du Gouvernement.

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff