Publié dans Politique

Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre

Publié le jeudi, 25 février 2021


Au cœur des polémiques depuis la tragédie ayant coûté la vie à un étudiant la semaine passée, le président de l’université de Toamasina, Dr Conscient Zafitody, est parmi ceux qui aspirent à devenir ministres. L’intéressé a lorgné sur le portefeuille de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, occupé jusqu’ici par la jeune professeure Elia Béatrice Assoumacou.
Au début de l’année, face aux bruits persistants selon lesquels un changement de Gouvernement aurait dû intervenir, le 4 janvier, l’intéressé aurait adressé au Président Andry Rajoelina une lettre de motivation détaillant sa volonté d’accéder au poste du ministère ayant son siège à Tsimbazaza.
Dans cette lettre de motivation, le controversé président de l’université de Toamasina se dit intéressé par le programme de l’Etat sur l’Education pour tous et il affirme sa « bonne volonté » de participer au développement du système d’enseignement supérieur. 
Immédiatement opérationnel
Exhibant ses mérites personnels, Dr Zafitody s’est exprimé en ces termes : « En outre, mes expériences aux postes successifs, premier directeur de l’Institut supérieur de technologie de la côte-Est (ISTRCE), à Fenoarivo Atsinanana, puis actuellement président de l’université de Toamasina, m’ont permis de consolider ma compétence technique, managériale et en administration publique et de me familiariser aux nombreux partenaires techniques et financiers universitaires.
« Elles m’ont aussi permis de perfectionner les capacités relationnelles, le respect de l’éthique professionnelle, l’esprit d’équipe et d’analyses. D’ailleurs, ces expériences me rendront également capable de manager les activités du ministère et me permettront d’assurer la mise en œuvre des politiques définies dans le PGE sur l’éducation pour tous afin de répondre et d’atteindre les objectifs stratégiques sur l’innovation éducative préconisée par l’IEM ».
Pour terminer sa correspondance, le postulant a fait part de sa disponibilité à un éventuel entretien. « Ainsi, me nommer à ce poste serait un grand avantage pour le ministère et l’ensemble du pays car je serai immédiatement opérationnel du fait que je suis familiarisé dans le système, et je me dispose à tout éventuel entretien. » Malheureusement pour lui, Iavoloha a annoncé en janvier le maintien de l’équipe en place.
Et les observateurs doutent sur l’existence d’un lien entre le non-paiement des bourses et équipement des étudiants par l’actuel président de l’université de Toamasina ayant causé la mort d’un universitaire et sa demande sans suite de devenir ministre de l’Enseignement supérieur….
Recueillis par M.R.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff