Publié dans Politique

Lutte contre la Covid-19 - Deux nouveaux centres de traitement ouvrent leurs portes - 5 hôpitaux médicalisés disponibles - Bientôt un arrivage de bouteilles d’oxygène

Publié le jeudi, 15 avril 2021


Le CEG de Soamandrakizay et le gymnase couvert d’Ankorondrano, tels sont les deux nouveaux endroits qui feront désormais office de centres de traitement pour accueillir et soigner les malades de la Covid-19. Ils s’ajoutent aux CTC sis à Ivato, Mahamasina, Alarobia et Andohatapenaka. Le variant sud – africain qui s’est invité au cœur de la 2ème vague de l’épidémie provoque une hausse rapide et importante du nombre de malades, surtout ceux qui présentent des formes graves. Les hôpitaux se retrouvent ainsi débordés. Ces deux nouveaux CTC à Soamandrakizay et à Ankorondrano ont respectivement une capacité d’accueil de 136 et de 100 patients.
Le Président Andry Rajoelina s’est rendu auprès de ces CTC-19 hier pour constater de visu les infrastructures et l’organisation relative à la prise en charge des malades. Conformément aux consignes du Chef de l’Etat, le CTC-19 de  Soamandrakizay qui est doté de 17 salles a ouvert ses portes dès hier tandis que le CTC-19 du gymnase couvert d’Ankorondrano sera ouvert à partir de demain.  Ces deux nouveaux CTC-19 ont été équipés pour optimiser la prise en charge des malades et disposent chacun de stocks de médicaments nécessaires à leur traitement.
Reconnaissance au personnel soignant
Face aux nombreux cas de détournement et revente de médicaments au marché noir, le Président Andry Rajoelina a fermement condamné les auteurs de ces actes ignobles qui tentent de profiter de la détresse de la population. « Les médicaments et les traitements de la Covid-19 sont entièrement gratuits. Nous devons faire preuve de solidarité et d’entraide face à cet ennemi invisible », a martelé le Chef de l’Etat avant d’annoncer que l’Etat malagasy fera parvenir des stocks de bouteilles d’oxygène qui viendront s’ajouter à ceux déjà existants dans les hôpitaux et CTC-19.
Ce fut l’occasion pour le Président de la République de remercier et d’encourager les médecins, aides-soignants et paramédicaux qui sont en première ligne dans cette lutte contre la pandémie. Il a tenu à ce que le ministère suive de près leurs conditions de travail ainsi que les primes qui leur sont dus. « La bataille que nous menons est dure mais jamais nous n’allons fléchir », a souligné le Président.
Outre ces deux nouveaux CTC-19, l’Etat malagasy collabore également avec des hôtels dans la mise en place des hôtels médicalisés pour les patients désirant avoir accès à des chambres individuelles. Les traitements et les équipements médicaux y seront à la charge de l’Etat malagasy, les frais de nuitée seront quant eux à la charge du patient. Parmi ces hôtels médicalisés figurent le TsangaTsanga Hôtel à Analakely, le Live Hôtel à Andavamamba, le Pavé Hôtel à Antaninarenina, Anjary Hôtel à Tsaralalàna ainsi que le Motel de Tana à Anosy.
La Rédaction

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff