Publié dans Politique

Exploitation de béryl à Amparafaravola - Suspendue depuis mercredi

Publié le jeudi, 29 avril 2021

Par la réquisition numéro 168/2021-REG/AZK/OSP du 28 avril 2021, le préfet d’Ambatondrazaka Thimoté Rakotomahandry a ordonné la cessation temporaire de l’exploitation minière dans la Commune rurale d’Andilana- Avaratra, District d’Amparafaravola.

Les autorités préfectorales ont ainsi ordonné au commandant de la compagnie territoriale de la Gendarmerie d’Ambatondrazaka d’assurer, dans le cadre de l’EMMO-REG, le rétablissement de l’ordre public dans la carrière minière de ladite Commune et ses environs et de faire suspendre jusqu’à nouvel ordre l’exploitation illicite de béryllium sur le même site.

Depuis janvier, des centaines de miniers artisanaux venus des différentes régions ont afflué à ce point pour rechercher du béryllium. Ils se sont déplacés en masse. Des groupes ethniques de l’île y sont présents. Mais la présence d’éléments Sihanaka, les autochtones, et de Ntandroy est la plus remarquable.

Promiscuité et problème de mauvais voisinage étant, les tensions ne tardent pas à s’emparer des gens ayant les nerfs à fleur de peau. Mardi dernier alors, de violents affrontements ont éclaté entre les Sihanaka et les Ntandroy. Le bilan reste flou. Les hostilités ont fait sept blessés : quatre Sihanaka et trois Ntandroy. Il y aurait eu aussi des morts sans qu’aucune preuve à ce propos n’ait pu être trouvée sur le lieu.

Pour toutes ces raisons, les responsables ont dû réagir rapidement. Ils ont aussi mis l’accent sur les conditions sanitaires au pays et la protection de l’environnement. Une descente sur le terrain des responsables régionaux, incluant des élus et leurs représentants ainsi que des membres des Forces de l’ordre, donnant lieu à une discussion avec les responsables communaux, des notables et des représentants des miniers, a été organisée mercredi.

Selon des informations, la carrière de béryllium représente un enjeu financier se chiffrant à des milliards d’ariary. Elle est ainsi au centre d’un jeu de combine et de corruption impliquant des élus et des gens hauts placés. Diverses parties prenantes se partagent les pactoles.

Des éléments des Forces de l’ordre protègent le gisement désormais. Mais d’aucuns craignent que cela ne soit qu’une mascarade. Beaucoup suspectent l’inévitabilité d’une exploitation clandestine au grand dam des exploitants artisanaux dont la plupart sont rentrés chez eux. Une rébellion est même à craindre durant ce week-end.

M.R.

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff