Publié dans Politique

Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme

Publié le jeudi, 10 juin 2021


La scission de la Région Vatovavy- Fitovinany en deux a été actée pendant le dernier Conseil des ministres. Le projet de loi portant création d’une vingt-troisième Région à Madagascar modifiant l’annexe 01 de la loi n°2014-020 du 27 septembre 2014, modifiée et complétée par la loi 2018-011 du 11 juillet 2018, concernant les ressources  des collectivités territoriales décentralisées, aux modalités d’élection, ainsi qu’à l’organisation, au fonctionnement et aux attributions de leurs organes. Ce texte sur la création de cette 23è Région est attendu incessamment au Parlement où il pourrait être adopté durant la session en cours. L’ordre du jour actuel ne prévoit pas pour l’heure l’adoption de la Région Vatovavy. La session ordinaire du Parlement reste encore longue. Il revient aux députés et aux sénateurs d’inscrire le texte à leur calendrier, de l’étudier et de le voter. Ce projet de texte, devant scinder la Région de Vatovavy -Fitovinany en deux, est en tout cas attendu de pied ferme au Parlement. L’adoption de ce texte par le Conseil des ministres était espérée depuis la fin de l’année dernière par les membres de la Chambre basse surtout. Le Président de la République, lors d’une visite dans la partie sud-est du pays, avait déclaré qu’un texte sur cette 23è Région serait adopté lors du « prochain Conseil des ministres ».
Pour rappel, le découpage en deux Régions de Vatovavy- Fitovinany est une promesse présidentielle. Sa concrétisation s’est heurtée à de vifs débats au niveau des parties concernées. Chaque partie voulait choisir la Région à laquelle elle voulait faire partie pour raisons économiques, géographiques, historiques et politiques. Face aux dissensions autour de la création de cette 23è Région, le Président de la République avait effectué des consultations. Il a même décidé d’effectuer une visite dans le Sud-est du pays au mois d’octobre de l’année dernière pour une consultation populaire. Chacun a pu s’exprimer sur le sujet de la création d’une 23è Région. Le Chef de l’Etat a alors tranché sur le sujet après un « teny ierana ». Suite aux recommandations de sommités locales, il a été décidé que la Région de Vatovavy serait composée des Districts de Mananjary, de Nosy Varika et d’Ifanadiana. Quant à Fitovinany, elle serait constituée de Manakara, de Vohipeno et d’Ikongo. Le locataire d’Iavoloha de préciser qu’il s’agit non pas d’une division ethnique mais d’une division administrative. Les réticences en provenance du District d’Ikongo semblent, pour les observateurs, avoir fait réfléchir les dirigeants. Des notables et chefs traditionnels de ce District réclament l’intégration d’Ikongo à la Région de Vatovavy pour des raisons culturelles et historiques. Cette question du découpage va certainement constituer un débat au niveau du Parlement.
La rédaction


Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff