Publié dans Politique

Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture

Publié le vendredi, 11 juin 2021

«Gifi, des idées de génie ! ». Les amoureux de la décoration et des bonnes affaires connaissent cette phrase par cœur. C’est celle d’une grande enseigne de magasins en France qui a décidé, l’année dernière, de s’implanter à Madagascar en collaboration avec Sodim Madagascar. Les recrutements du futur personnel se sont faits depuis le mois de janvier dernier.

Après des mois de préparation, le premier magasin Gifi dans la Grande île a officiellement ouvert ses portes, hier, à Andraharo au grand public. Mais elle a déjà ouvert ses portes avant-hier, à ses futurs clients VIP. Pour ces premières journées, les clients ont beaucoup afflué dans les rayons du magasin. Certains par curiosité, tandis que d’autres sont venus directement pour faire leurs emplettes. La file d’attente a été longue, parce que le nombre de personnes autorisées à entrer dans le magasin reste restreint à cause des restrictions sanitaires. Mais cela n’a pas découragé les gens qui ont patienté jusqu’à la fin pour découvrir les merveilles qu’offre cette nouvelle boutique. « Les publicités alléchantes de Gifi m’ont fait rêver depuis longtemps. Quand j’ai su que l’enseigne allait ouvrir un magasin chez nous, je me suis tout de suite dépêchée pour trouver des informations sur le sujet. J’ai attendu impatiemment cette date d’ouverture. Et aujourd’hui me voici. Je suis surtout ici pour les articles de décoration parce que je viens d’emménager dans un nouvel appartement que je voudrais aménager à mon goût. », confie Fanjamalala, une jeune cadre dans le domaine de la finance.  

Les clients qui sont passés par cette boutique ont été particulièrement conquis par les prix bas mais aussi la qualité de service.

« Nous avons été accueillis par un personnel souriant et fort sympathique. Ils ont bien fait leur travail, serviable et à l’écoute des clients. Par contre, les prix affichés et la description des articles sont trop petits. Il faut se rapprocher de très près pour pouvoir les lire. », soutient Sophie, propriétaire d’une pâtisserie. « Les prix sont tout à fait abordables, en comparaison avec la concurrence. Et en tant que membre VIP, tu bénéficies encore de remises à la caisse pour chaque achat. », rajoute Fetra, satisfait de ses achats de la journée.

Dans tous les cas, l’ouverture de ce nouveau magasin montre bien que des opportunités sont exploitables, et ce malgré la crise sanitaire actuelle.

Rova Randria

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff