Publié dans Politique

Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens

Publié le lundi, 14 juin 2021

Le député Velontsara Paul Bert dénonce l’existence d’une campagne de dénigrement contre les efforts menés par les responsables dans la lutte contre l’insécurité dans la Région de la Sofia. Les auteurs de cette campagne soutiennent l’incapacité des autorités et des élus locaux à mettre un cran d’arrêt à l’insécurité grandissante dont est la proie toute la Région de la Sofia. Visant à décrédibiliser les responsables locaux aux yeux des dirigeants étatiques et de la population, ces fausses informations véhiculées, selon lui, par « des politiciens » ont en tout cas été balayées d’un revers de la main par l’élu du District de Port-Bergé, au cours d’une interview en fin de semaine dernière. L’ancien sénateur de préciser qu’uniquement 3 à 4 Communes dans le District d’Antsohihy, l’un des 7 Districts de la Région Sofia, sont actuellement en proie à une insécurité sévère. Une insécurité imputable notamment et en grande partie aux hommes de Jerson, un chef de dahalo sévissant dans la Région depuis plusieurs dizaines d’années.
Le président du groupement parlementaire Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina à l’Assemblée nationale dit par ailleurs que d’importants efforts sont menés par les autorités locales pour rétablir la situation dans la Région. Suite à des consultations populaires, des opérations de ratissage ont notamment été menées dans plusieurs Communes de la Région et des « Dina » ont été mis en place. Des opérations ponctuées de succès. Selon le membre de la Chambre basse du Parlement, depuis le début des opérations, près d’un millier de têtes de zébus ont été rendus à leurs propriétaires, les vols de bovidés et les cas de vindicte populaire ont significativement diminué. Le frère du dénommé Jerison aurait été interpellé par les Forces de l’ordre tandis que la traque de ce chef de bandits se poursuit.
La Rédaction


Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff